Nouveau rebondissement dans l'affaire Lihadji, on connait désormais les exigences du conseiller sportif du joueur qui réclame entre autres une somme d'argent importante. 


Le dossier ​Isaac Lihadji s'éternise du coté de l'OM. Si la jeune pépite marseillaise semble promise à un avenir radieux, c'est en dehors des terrains qu'elle fait beaucoup parler de lui pour le moment. 


Alors qu'il était proche de signer son premier contrat professionnel avec le club phocéen, l'international espoir s'est montré bien trop exigeant, ce qui a agacé la direction marseillaise, qui a retiré son offre. Les négociations ont été interrompues et l'arrivée d'autres clubs français et européen sur le dossier était inévitable. ​

Un salaire de 40 000€ et une prime d'un million 

Selon les informations de la Provence, ​Moussa Sissoko, le conseiller sportif du jeune joueur, a indiqué ses conditions auprès de ​l'OM. Il demande un contrat de trois ans avec un salaire qui avoisine les 40 000 € par mois et une prime à la signature aux alentours du million d'euros. Une somme déjà conséquente pour le premier contrat professionnel d'un "minot". 


Intéressé par le projet lillois, Sissoko fait pression sur l'OM en évoquant un départ vers le nord de la France. Toujours selon le quotidien régional, le joueur lui même estime que ​Lille serait une meilleure option sur le plan sportif et pense que Christophe Galthier peut le faire progresser davantage qu'André Villas-Boas.