​Et pourquoi pas faire revenir le géant défenseur néerlandais dans son cocon, puisque son envol en Italie n'est pas vraiment réussi ?


Déjà !? La presse portugaise n'est pas du genre à perdre son temps. Le quotidien sportif A Bola dévoile en effet des insides cette semaine qui conduirait tout droit Matthijs de Ligt vers un ​retour à l'Ajax Amsterdam. Selon leurs informations, partagées par la presse italienne, le mal-être du Golden Boy 2018 ne cesserait de croître depuis son arrivée à Turin. Et cela arrive à un point aujourd'hui où l'Ajax, son ancien club, se penche sur le dossier très sérieusement pour éventuellement le récupérer, en prêt.

Dutch Eredivisie"De Graafschap v Ajax"

De Ligt, tout proche du FC Barcelone pendant un long moment, a finalement rejoint la ​Juventus de Turin le 18 juillet dernier contre une somme proche des 85 millions d'euros (bonus compris). Une étape importante franchie dans la carrière du jeune homme (20 ans), 15ème du dernier Ballon d'Or au cours d'une cérémonie qui l'a vue remporté le Trophée Kopa 2019 (meilleur joueur de moins de 21 ans).


L'international Oranje a tout de suite eu du temps de jeu, puisque n'a manqué que 4 matchs lors des 4 premiers mois de compétition, en profitant de la blessure de Giorgio Chiellini. Sauf qu'ensuite, la situation s'est gâtée. Les pépins physiques se sont multipliées et De Ligt ne cumule que 14 minutes sur la pelouse lors des 5 dernières rencontres. Un accord avec Maurizio Sarri aurait été négocié pour limiter son temps de jeu pendant qu'il se remet physiquement. Sauf que la presse portugaise évoque plutôt donc un mal-être psychologique.

Son coach l'a en tout cas défendu en conférence de presse hier : "Je suis le 1er convaincu qu’il deviendra le meilleur défenseur du monde. Il a eu 5 mois difficiles à jouer tous les 3 jours, à s’installer dans un nouveau pays, avec une nouvelle langue, un nouveau championnat." Ce qui est sûr, c'est que l'on voit mal la Vieille Dame laisser repartir un talent pareil sans avoir exploiter le maximum de son potentiel.