Avant la reprise de la ligue 1, nous avons fait un tour des équipes afin de vous présenter 5 joueurs qui se sont révélés en ce début de saison ou qui ont confirmé un potentiel déjà vu par le passé.


Ibrahima Sissoko (RC Strasbourg)

FRA-FBL-LIGUE1-BREST-STRASBOURG

S'il jouait la saison dernière, c’est vraiment cette année, après le départ de Jonas Martin à Rennes, qu'Ibrahima Sissoko est devenu titulaire et le patron du milieu Strasbourgeois. A 22 ans, il est devenu le travailleur de l’ombre de l’équipe Alsacienne, et ne quitte que très rarement le onze de départ. Il ne devrait pas faire long feu dans l’Est de la France, certaines rumeurs l’envoyant dès Janvier en Angleterre, où Newcastle serait particulièrement intéressé par son profil. 


Joris Chotard (Montpellier HSC)

FBL-FRA-LCUP-MONTPELLIER-NANCY

C’est à la suite d’une blessure de Florent Mollet en début de saison que Joris Chotard joue ses premières minutes en ligue 1. Depuis, il n’a que très rarement quitté le onze montpelliérain. Il s’est relevé être la plaque tournante du MHSC, faisant un excellent travail défensif et étant le premier point de relance de l’équipe. A 18ans, il a une attitude de joueur confirmé, comme Geoffroy Dernis a confirmé dans L’Equipe début Décembre : « C’est rare de dégager à cet âge-là autant de sérénité et de maturité dans le jeu. C’est déjà un joueur quasiment complet. Quand il a le ballon dans les pieds, il ne fait pas n’importe quoi. À la récupération, il ne ménage pas ses efforts. Il a aussi cette lucidité et ce bagage technique au-dessus de la moyenne. Il se sort de situations périlleuses naturellement, sans s’affoler. »


Yohann Court (Stade Brest 29)

FBL-FRA-LIGUE1-BREST-LYON

Il ne faut pas forcément être jeune pour se révéler en Ligue 1, et Yohann Court en est le parfait exemple. Après une carrière jouée en majorité en National et Ligue 2, c’est à 29 ans que le joueur de Brest fait sensation. Dans une équipe pas réputée pour son armada offensive, Court est quand même 3ième meilleur passeur de Ligue 1 avec 7 caramels en 14 journées. Le jeu Brestois tourne autour de lui et il faudra compter sur lui pour porter l’équipe bretonne au maintien.


Rayan Ait-Nouri (SCO Angers)

FBL-FRA-LIGUE 1-REIMS-ANGERS

Si sa première apparition en Ligue 1 remonte à la saison dernière (Aout 2018 contre le PSG), c’est bien cette saison que Rayan Ait-Nouri a explosé. Titulaire à 11 reprises en tant que latéral gauche, il participe activement à la bonne saison d’Anger et surtout à leur solidité défensive. Son bon début de saison lui a même ouvert les portes de l’équipe de France Espoir, avec 1 sélection à la clef, le 5 Septembre contre l’Albanie. Le tout à seulement 18 ans.


5. Eduardo Camavinga (Stade Rennais FC)

FBL-FRA-U21

S’il devait n’en rester qu’un, ce serait surement lui. À 16 ans (maintenant 17 ans), il fait déjà partiE des meilleurs milieux de Ligue 1. En début de saison, il est élu homme du match dans la victoire de Rennes face au PSG. Positionné en pointe base du milieux Rennais, il accomplit un travail défensif énorme depuis le début de saison. Tout va très vite pour le natif de Cabinda, en Angola. Depuis ses débuts en ligue 1 tonitruants, il a été naturalisé Français et a fait ses débuts avec l’équipe de France Espoirs. Tous les grands clubs Européens le suivent et ce n’est que le début pour lui.