Après les incidents survenus à la suite de la qualification de l'​Olympique Lyonnais pour les huitièmes de finale de Ligue des Champions opposant Marcelo à un groupe de supporters lyonnais, ce dernier s'est exprimé à froid sur ses agissements. 


On attendait patiemment de savoir comment le défenseur brésilien allait répondre. Pour rappel, un supporter est descendu avec une banderole insultante envers Marcelo, suite à quoi le joueur de 30 ans s'est permis un geste déplacé envers la tribune du Groupama Stadium. 


Une situation très tendue s'est donc créée entre les supporters de l'OL et les joueurs. Marcelo est enfin sorti du silence en adressant une longue lettre aux supporters lyonnais. ​Au lendemain de la ​lettre ouverte des Bad Gones destinée à Memphis Depay et évoquant la situation de Marcelo. 


" Le football est ma passion, ma vie et je vis mon amour avec une grande intensité. Je viens d'une famille humble et travailleuse. Grâce à la bonne éducation que j'ai reçu de mes parents. Avec du travail et de la persévérance, je me suis débrouillé pour réussir dans le football. Jouant à Santos, j'ai quitté le Brésil. J'ai été champion dans beaucoup de pays comme la Pologne, les Pays-Bas et la Turquie et je suis venu à Lyon cherchant une nouvelle expérience et un nouveau challenge. Un grand club avec une belle histoire. J'ai toujours honoré le maillot et eu un grand respect pour l'institution. Aucun joueur est au-dessus du club, il n'y a pas de débat sur ça, cependant j'ai toujours été un joueur qui laisse tout sur le terrain et qui mouille le maillot et j'ai toujours attendu le respect des supporters. 


Je suis chanceux de pouvoir évoluer dans le sport que j'aime tant. Je sais que chaque pays à sa culture et ses traditions, même si les critiques sont les bienvenues, il faut que celle-ci soient constructives. Depuis l'année dernière les Bad Gones (groupe de supporter) font une campagne contre moi, et j'ai même été menacé par un membre de ce groupe après le match de C1 contre Benfica. Je ne suis pas le premier joueur à avoir des problèmes avec ce groupe organisé. Ainsi, je ne peux pas rester calme après avoir été menacé comme ça. Je suis contre toutes les formes de racismes et d'insultes. Je m'excuse aussi si ma réaction a heurté après avoir vu la banderole contre moi qui était présente depuis plusieurs matchs en Ligue des Champions, mais chacun à ses limites. Je veux remercier tous mes supporters et mes coéquipiers en particulier ceux qui ont suivi l'affaire et qui m'ont affiché leurs soutiens. C'était pour eux que j'étais là aussi. J'en attendais tellement des supporters lyonnais que cela a été une déception avec ce groupe organisé. J'ai vu le même problème avec quelques collègues qui étaient présents avec moi depuis les deux ans et demi que je suis arrivé à Lyon. Je comprends que ce club n'a pas remporté de trophée depuis plusieurs années et les attentes sont toujours de gagner. Les clubs de football vivent pour les trophées et cela ne peut pas être différent avec l'OL. Nous avons une bonne équipe et avec du travail acharné Lyon aura ce qu'il mérite."


Une réponse très longue qui ne plaira sans doute pas aux "Bad Gones" qui ont été à plusieurs reprises pris à parti dans cette lettre ouverte.


Suivez-nous sur Instagram ​@90min_fr