​À quelques heures d'un déplacement périlleux à Mestalla sur la pelouse du CF Valence, Zinédine Zidane devrait s'appuyer sur son ossature habituelle. 


Sur la sellette pendant un temps, Zinédine Zidane a rectifié le tir dans un premier temps en championnat puis en Ligue des Champions en assurant la qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions malgré une dernière prestation loin d'être transcendante sur la pelouse de Bruges (1-3) mercredi soir. Face à Valence ce dimanche (21h),​ le Real Madrid aura la possibilité de reprendre la tête ​de la Liga après la contre-performance ​du FC Barcelone sur la pelouse de la Real Sociedad (2-2). 


L'ossature de Zizou


Apparu satisfait en conférence de presse après la victoire poussive face à Bruges, Zinédine Zidane, qui avait fait tourner avant la rencontre, devrait reconduire un groupe de sept joueurs, considérés comme des titulaires indiscutables. Courtois, Carvajal, ​Varane, Ramos, Valverde, Kroos et Benzema ont les faveurs du coach français pour les deux prochaines sorties du club madrilène. 

Opposés à la surprenante formation espagnole de Valence, qualifiée pour le second tour de la Ligue des Champions, les coéquipiers de ​Karim Benzema devront se méfier d'une équipe redoutable sur les contres. 

Moins efficace en championnat avec une anecdotique huitième place au classement, Valence reste cependant sur trois victoires sur ses cinq dernières confrontations avec le Real Madrid à Mestalla (dont un nul et une défaite). Une véritable opposition de style attend les hommes de Zinédine Zidane qui devront prendre les trois points avant le choc tant attendu face au FC Barcelone quatre jours plus tard. 


Le Clasico, une première indication pour le titre ?


Reportée dans un premier temps en raison du mouvement contestataire qui frappe la Catalogne depuis plusieurs mois, la rencontre aura bien lieu ce mercredi (20h) selon les dernières déclarations de Josep Maria Bartomeu. 

Annoncée comme une affiche à haut risque, la sécurité devrait être largement renforcée. Plus de 3000 agents sont attendus pour assurer le bon déroulement de la rencontre. Face au Barça, Zinédine Zidane ne devrait pas déroger à ses principes en reconduisant son noyau dur. Une confrontation qui promet d'être étincelante et qui pourrait permettre au Real Madrid de créer un premier écart de cinq points (dans l'hypothèse d'un succès face à Valence) sur son adversaire du soir.