​À quelques heures d'un déplacement périlleux à Saint-Etienne, Thomas Tuchel a loué la relation entre Neymar et Kylian Mbappé avant de faire une annonce forte sur le mercato hivernal. 


Moins en verve lors de ses dernières sorties,​ le Paris Saint-Germain a repris sa marche en avant en écrasant le club turc de Galatasaray dans le cadre de la dernière journée de la phase de poules de la Ligue des Champions (5-0). Rayonnants au Parc des Princes,​ Neymar et Kylian Mbappé ont combiné tout au long de la soirée pour le plus grand bonheur de Thomas Tuchel qui a vanté l'état d'esprit du Français. 


Mbappé ou la forte tête parisienne ? 


Apparu moins enthousiaste lors de ses dernières sorties sous la tunique parisienne,​ Kylian Mbappé a du prendre son mal en patience. Victime de plusieurs blessures ces derniers mois, le Français s'est parfois contenté d'un temps de jeu plus famélique. Une situation qui ne semblait pas ravir l'ancien monégasque, toujours prêt à en découdre sur le terrain. 

Interrogé en conférence de presse avant la rencontre face aux Verts en ​Ligue 1 Conforama, Thomas Tuchel a tenu à désamorcer une première bombe concernant l'état d'esprit de son poulain avant de mettre en lumière sa relation avec Neymar. 


"Avec Neymar, c'est nécessaire qu'ils jouent ensemble. Il joue très haut sur le terrain. Il utilise sa vitesse, c'est très bien. C'est nécessaire de l'avoir en forme. Comme Ney, ils ont manqué beaucoup de matches. Difficile à gérer ? Non, on parle trop de ça. Kylian a toujours envie de jouer. Des fois, il est déçu, il le montre. Peut-être avez-vous l'impression que ce n'est pas facile à gérer pour moi. Mais non. Ça ne dure que quelques minutes. Il est intelligent. Il a toujours montré quelque chose de fort après un épisode comme ça. Ce n'est pas facile pour lui mais tout le monde doit accepter mes choix sportifs."


Le calme plat lors du prochain mercato ? 


À l'approche du mercato hivernal, certains clubs français à l'image de l'Olympique Lyonnais commencent à prospecter sur le marché des transferts. La donne devrait être sensiblement différente du côté des Parisiens qui ne semblent pas prêts à faire des folies cet hiver. 


"Je souhaite avoir le moins de blessés. S'il y a tout le groupe en janvier, je ne pense pas qu'il soit nécessaire de recruter. Si quelqu'un veut venir, on ne dira pas non. Mais, il n'y a pas besoin de pousser le président et le directeur sportif pour recruter."


En attendant de connaître définitivement la marche à suivre lors du prochain mercato, les hommes de Thomas Tuchel devront fournir un dernier effort à l'extérieur pour s'extirper de la chaude ambiance de Geoffroy Guichard.