​Les Verts de l'​AS Saint-Étienne, en gris ce soir, se déplaçaient sur la pelouse des Verts de Wolfsbourg, en noir ce soir... Une rencontre sans enjeu puisque l'ASSE était déjà éliminée face à une équipe Allemande déjà qualifiée. Dans un match sans intensité et dominé par les Allemands, c'est le loup qui a fini par manger la panthère en l'emportant 1 but à 0.

Au bout de l'ennui

Elvis Rexhbecaj,Arnaud Nordin

Cette rencontre comptait pour du beurre. Est-ce pour cela que le match était mou? En tout cas, pour l'occasion, les deux entraîneurs avaient décidé de faire tourner et laisser plusieurs cadres à la maison. C'était ainsi l'occasion pour Claude Puel de tenter de relancer certains joueurs habitués au banc de touche, voire même à la réserve. Des remplaçants qui n'auront pas su saisir leur chance, et nous auront offert une rencontre ennuyeuse, qui résume bien la campagne stéphanoise en Europa League : nulle.


La défense Mvilla - Moukoudi en difficulté

FBL-EUR-C3-WOLFSBURG-SAINT-ETIENNE

Pour cette rencontre, l'entraîneur ​Stéphanois avait décidé d'aligner une défense new look, en faisant reculer l'habituel milieu défensif, Yann MVilla défense centrale, associé pour l'occasion au géant Moukoudi. Pari raté, puisque Mvilla s'est montré très en difficulté, ne trouvant pas les automatismes avec son compère du soir. S'il aura souvent couvert, jouant 3 mètres derrière et souvent loin de Moukoudi, l'expérience n'aura pas été une réussite.


Quel bilan?

Josip Brekalo,Jean-Eudes Aholou

Dans un groupe abordable et largement à leur portée, les Stéphanois auront clairement déçu. Sans remporter le moindre match, comme en 2015, ils terminent donc à la troisième place de leur groupe avec seulement 4 petits points. Pire, c'est le niveau de jeu affiché dans cette campagne européenne, où les joueurs de ​l'ASSE ont souvent manqué d'envie et fait preuve de maladresse. Une campagne à oublier et qui laisse un goût amer aux supporters, surtout après avoir fait tant d'efforts pour accrocher une place dans une compétition Européenne.