​L'Olympique de Marseille poursuit son énorme dynamique face à Bordeaux (3-1). Menés à la mi-temps après la sublime ouverture du score d'Yacine Adli, l'OM a parfaitement réagi en seconde période avec trois buts. 


Jordan Amavi sur corner, Morgan Sanson d'une frappe à l'entrée de surface et Nemanja Radonjic sur un contre éclair ont permis à Marseille de sublimer leur deuxième place. Le club phocéen conforte sa place de dauphin. 


Les notes de l'OM

​Steve Mandanda - 5 : Il encaisse ce but impossible à arrêter, parfaitement dosé sur le poteau. Ensuite, Mandanda n'a rien subi en deuxième période. Rien du tout. Frustrant de prendre un but sur trois frappes cadrées. 

Hiroki Sakai - 6 : Un tempérament de guerrier comme souvent. Sakai a bien contenu la fougue de ses ailiers bordelais. Hormis les accélérations d'Adli mal gérées, le latéral japonais a bien tenu son couloir. Offensivement, il est bien monté pour soutenir Bouna Sarr. 

Alvaro Gonzalez - 7 : Aucune erreur manifeste. Alvaro se déplace bien et lit le jeu de ses adversaires d'une belle manière. Physiquement, Josh Maja n'a jamais existé. Sa relance peut être améliorée sur le jeu long. 

Duje Caleta-Car - 6 : Il est l'auteur de deux grosses fautes sanctionnées d'un carton jaune pour l'ensemble de son oeuvre. "DCC" couvre toute la défense par son aisance aérienne. Il sort bien sur le porteur de balle ne lui laissant aucun espace. Roc. 

Jordan Amavi - 8 : Quel retour en force ! Amavi retrouve des couleurs et des belles. Il marque d'une très belle tête sur corner. Ensuite, son apport offensif est impressionnant avec beaucoup de courses et surtout des replis bien plus appuyés qu'il y a quelques semaines. Positionné plus haut, le défenseur français se développe mieux. 

Boubacar Kamara - 6 : Une belle présence. Kamara récupère des ballons chauds et les distribue bien. Il a démontré une facilité balle au pied encore jamais vue de sa part. C'est simple et efficace. 

Valentin Rongier - 8 : Rongier a huit poumons. Il met un pressing d'enfer de la première à la dernière minute. En empêchant de relancer court, l'ancien nantais permet le corner de Payet, l'erreur de relance d'Otavio et donne la passe décisive pour Radonjic. En plus d'être juste, ce joueur récupère beaucoup de ballons. Masterclass. 

Morgan Sanson - 8 : Encore un but pour lui et un beau ! Il n'a pas démérité également pour porter le ballon vers l'avant et trouver des lignes de passes. Sanson permet au milieu de se projeter par ses bonnes prises de balle et son intelligence tactique. C'est dur de lui prendre la balle. Kevin Strootman (non noté) l'a remplacé pour le faire souffler un peu. 

Bouna Sarr - 5 : Sarr a maintenu son pressing tout le long de la rencontre. Même si tout n'était pas parfait, son comportement est irréprochable. Il fait les courses pour revenir et soutenir Sakai. Ses centres restent imprécis. Maxime Lopez (5) l'a suppléé pour maintenir cette lourde pression devant. Il a permis le dernier but par son bon appel dans l'axe libérant l'espace pour Radonjic.

Valère Germain - 3 : La seule fausse note de cette partition. Germain n'existe pas, ne fait jamais d'appel au bon moment et ne redescend pas toucher les ballons. Ce jeu proposé par André Villas-Boas dans les petits espaces ne lui convient pas. Nemanja Radonjic (7) a pris sa place pour un nouveau but sur une belle entrée provocante. 

Dimitri Payet - 7 : Encore un peu de déchet mais Payet crée tellement de choses. Il fait des passes-clé dans l'intervalle, dribble beaucoup et surtout pèse sur l'aile gauche. Son corner parfait trouve la tête d'Amavi. En pleine forme comme cela, ses passes sont d'une efficacité consternante. 

​Marseille écarte un nouveau concurrent européen et prend six points d'avance sur le troisième Lille. Avec un déplacement à Metz et la réception de Nîmes, deux équipes mal classées, l'OM peut espérer enchaîner sur deux autres succès.