Le technicien lyonnais a salué la performance de son jeune milieu de terrain après la victoire face à Nîmes (0-4) vendredi soir lors de la 17ème journée de Ligue 1. 


Convaincant, convaincu. Maxence Caqueret est un des représentants de la nouvelle brillante génération de l'​Olympique Lyonnais. ​Âgé de 19 ans aujourd'hui, il est depuis très jeune dans la voie censée le mener jusqu'à l'équipe première dans le Rhône. Ses premières titularisations avec les pro on finalement eu lieu cette saison. Et après une première réussie, mais sans plus contre Strasbourg, il a pu taper un peu plus dans l’œil de son coach Rudi Garcia avant-hier soir contre Nîmes.


"Il y a la confirmation de Maxence. C'est un joueur intelligent, qui joue vers l'avant et peut faire des décalages grâce à son jeu de passes en jouant vers l'avant. En plus, il a plutôt bien géré le carton jaune qu'il avait. Il l'a bien géré, donc c'est aussi une preuve d'intelligence."


Le scénario de la rencontre a bien aidé Caqueret. Joueur résolument plus offensif que défensif, grâce à sa vision de jeu au-dessus de la moyenne et à cause de son physique encore frêle notamment, le milieu relayeur a eu de nombreux ballons à négocier contre des Nîmois rapidement réduits à 10, puis 9. Il avait été plus en difficulté le week-end dernier contre Strasbourg, à cause de l'impact physique des milieux alsaciens. Même s'il avait délivré une passe décisive.


Formé à l'OL aux côtés des Rayan Cherki et Amine Gouiri, les deux autres pépites de cette jeune cuvée installée aujourd'hui dans le groupe pro, Caqueret devrait conserver du temps de jeu sur la fin de saison. Aucune raison pour que l'inverse se produise en tout cas. Surtout pas si c'est pour monter d'un cran Jason Denayer...