Longtemps bousculé par le Montpellier HSC, le ​Paris Saint-Germain a finalement réussi à engranger les trois points en fin de rencontre. En profitant de l'exclusion de Pedro Mendes, le club de la capitale a pu changer l'issue du match en seulement quinze minutes de jeu.


​Presnel Kimpembé et Idrissa Gueye sortent sur blessure

​Le Paris Saint-Germain a connu une première période délicate. En premier lieu, Presnel Kimpembé a dû quitter les siens après seulement 18 minutes de jeu. L'international tricolore a été remplacé par Abdou Diallo pour la suite de la rencontre. Pour ne rien arranger, Thomas Tuchel a aussi dû remplacer Idrissa Gueye sept minutes plus tard. Le technicien parisien a choisi d'offrir à Kouassi Kouassi sa première apparition avec l'équipe professionnelle. 

Ce sont deux gros coups durs pour le club de la capitale. Alors qu'il reste encore quatre rencontres à disputer avant la trêve hivernale, Thomas Tuchel se serait bien passé de ces blessures. L'entraîneur parisien devra sûrement faire confiance aux plus jeunes joueurs de l'effectif dans les semaines à venir, pour éviter d'autres blessures majeures. 


Un Montpellier HSC plus physique que jamais

Il est certain que les joueurs parisiens s'attendaient à une rencontre physique avant l'entame du match. Et le PSG n'a sûrement pas été déçu ! Devant son public, Montpellier a souvent été à la limite, notamment sur Neymar. Les hommes de Michel Der Zakarian n'ont pas hésité une seule seconde à aller au contact avec la star brésilienne pour l'empêcher de prendre de la vitesse. 

Si les Montpelliérains savaient très bien qu'ils ne pouvaient pas rivaliser sur le plan technique, ils se sont basé sur une toute autre stratégie. Celle-ci s'est d'ailleurs montrée assez intéressante jusqu'à quinze minutes de la fin de la rencontre. Alors que Pedro Mendes écopait d'un second jaune, synonyme d'exclusion, il donnait les moyens à ​Neymar d'égaliser sur coup-franc. 


Une exclusion qui a tout changé 

Durant la majeure partie de la rencontre, le PSG ne s'est montré que très peu dangereux. Le club de la capitale semblait mis à mal par l'impact des Montpelliérains. Toutefois, la physionomie du match a complètement changé à quinze minutes du terme de la rencontre. 

Si le carton rouge de Pedro Mendes permettait à Neymar de remettre son équipe dans la rencontre, le PSG a complètement changé de visage en supériorité numérique. Seulement une minute après l'égalisation, ​Kylian Mbappé a permis au PSG de prendre pour la première fois l'avantage. 


Mauro Icardi, toujours aussi décisif

Pourtant peu en vue durant la majeure partie de la rencontre, ​Mauro Icardi continue d'affoler les statistiques. Sur sa première frappe du match, l'attaquant argentin a réussi à inscrire son septième but de la saison en ​Ligue 1. Une efficacité redoutable qui en fait un artisan majeur de ce début d'exercice du club de la capitale. 

Avec ce nouveau but, l'attaquant propriété de l'Inter Milan prend encore un peu plus d'avance sur Edinson Cavani. En maintenant une telle efficacité, Mauro Icardi devrait pousser son compère d'attaque à un départ dans les prochains mois.​