​​L'Olympique de Marseille poursuit sa dynamique exceptionnelle à Angers (0-2). Un cinquième succès d'affilée obtenu avec un brin de réalisme grâce à Morgan Sanson et Dimitri Payet lors du premier acte. Le collectif marseillais ne semble toujours pas s'essouffler. L'OM conforte sa deuxième place et gratte un point de plus sur son nouveau poursuivant Bordeaux.


Les leçons de la rencontre : 

Payet confirme 

FBL-FRA-LIGUE1-ANGERS-MARSEILLE

C'est de mieux en mieux... ​Payet se démarque encore ce soir contre un adversaire direct à l'Europe à l'heure actuelle. Il est d'abord décisif avec sa passe intelligente sur un coup-franc joué très rapidement pour trouver Sanson dans la profondeur. C'est une belle récompense pour le joueur libre de se déplacer sur tout le front offensif. En bon leader, le meneur de jeu transforme le penalty obtenu par Hiroki Sakai. L'ancien lillois se démène en permanence. Il est au dessus du lot techniquement que ce soit sur les ailes ou au cœur du jeu marseillais. C'est le deuxième meilleur passeur clé d'Europe...


Un milieu impressionnant

FBL-FRA-LIGUE1-ANGERS-MARSEILLE

On retiendra forcément la prestation de ​Sanson. Il a été énorme dans tous les compartiments du jeu. Son appel tranchant dans l'espace lui permet d'ouvrir le score de belle manière. Il aurait même pu doubler son compteur en seconde période. Mais, nous préférons nous axer sur sa collaboration avec Valentin Rongier. Les deux relayeurs se complètent parfaitement. L'un qui monte, l'autre descend, les deux pressent ensemble. C'est rigoureux et terriblement efficace. L'ancien Nantais trouve tellement de décalages et de lignes de passes. Kevin Strootman lie le tout avec sa puissance physique. 


Une défense sauvée par Mandanda 

FBL-FRA-LIGUE1-ANGERS-MARSEILLE

Angers a réussi à exploiter quelques espaces dans la surface. ​Steve Mandanda a dû s'employer pour sauver deux fois les meubles. Le portier marseillais s'envole pour écarter une frappe sensationnelle de Fulgini à l'entrée des 16 mètres 50. La charnière phocéenne était concentrée et compacte. Comme souvent, l'OM laisse son adversaire s'approcher du but. C'est jusqu'ici sans conséquence pour les hommes d'André Villas-Boas grâce à un bon repli défensif. Un beau clean-sheet pour cette défense.

​​Marseille défiera Bordeaux, troisième au prochain match au Vélodrome. Une sixième victoire permettrait à la formation phocéenne de s'envoler définitivement au classement.