​Cela ne faisait guère plus de doute tant les rumeurs se sont fait pressantes ces derniers jours.  Lionel Messi l'astre argentin, vient d'être couronné pour la 6ème fois de sa carrière Ballon d'Or. 2009, 2010, 2011, 2012, 2015 et donc 2019, la Pulga revient sur le toit du monde quatre ans après. Une consécration d'autant plus importante qu'elle le place, seul, au Panthéon de la plus prestigieuse des récompenses individuelles, devant son rival éternel Cristiano Ronaldo et ses cinq breloques.


Des performances individuelles époustouflantes

Il faut dire que la saison de Lionel Messi a été stratosphérique tant sur le niveau du jeu que sur les statistiques. Voyez plutôt :


​Leo Messi en 2019
​Matchs54 matchs (FC Barcelone 44 - Argentine 10)​
​Victoires​37 (FC Barcelone 32 - Argentine 5)
​Buts​46 (FC Barcelone 41 - Argentine 5)
​Passes décisives​19 (FC Barcelone : 17 - Argentine 2)


En ce début de saison, son niveau est toujours aussi impressionnant. Même en ayant raté une grande partie du début d'exercice à cause d'une blessure, il est déjà meilleur buteur de son équipe (9 buts) et suit de très près Karim Benzema, actuel Pichichi en ​Liga avec 10 réalisations.


Pour en revenir à la fin de la saison dernière, il termine meilleur buteur du championnat d'Espagne (34), meilleur passeur à égalité avec Pablo Sarabia (13) et meilleur buteur de la ​Ligue des Champions (10). Des performances qui lui permettent de gagner le Pichichi, le Soulier d'Or Européen et aussi le trophée The Best du meilleur joueur de l'année de la FIFA.


Un palmarès décevant ?

Ses contradicteurs pointent cependant en avant les performances collectives de ses équipes. Et il est vrai qu'à ce niveau-là le ​FC Barcelone et l'Argentine ont eu des trous d'air quand il ne le fallait pas. La remontada d'Anfield et la finale de la Coupe du Roi face à Valence sont de très mauvais souvenirs pour le numéro 10. 


Et que dire de l'élimination en demi finale de la Copa America 2019 face au Brésil ? Une nouvelle déconvenue qui prive à nouveau le génie d'un titre avec sa sélection et qui se termine par une triste expulsion lors de la petite finale contre le Chili.


Des points négatifs dans une saison cependant magnifique. C'est en tout cas ce qu'ont décidé les journalistes du jury de France Football. ​Lionel Messi entre dans l'Histoire, le reste n'est que littérature.