Pour le compte de la 14ème journée de Serie A, la Juventus Turin recevait Sassuolo à l’Allianz Stadium. Une rencontre qui s’est soldée par un match nul 2-2 entre les deux équipes. 


Bousculée par une équipe de Sassuolo bien en place défensivement, la ​Juventus parvient à ouvrir le score par l’intermédiaire de Leonardo Bonucci à la 20ème minute de jeu. Une avance de courte durée puisque deux minutes plus tard, Jérémie Boga égalise d’un magnifique piqué sur Buffon. Dos à dos à la mi-temps, la défense turinoise va commettre une boulette au retour des vestiaires redonnant l’avantage aux hommes de Roberto De Zerbi. Les Bianconeri parviennent à arracher le point du nul grâce à ​Cristiano Ronaldo sur penalty (68’).


Si la Juventus est toujours invaincue en championnat, la Vieille Dame pourrait perdre la tête du classement en fonction du résultat entre l’Inter et Spal.


Les raisons du nul de la Juve


Stefano Turati décisif pour sa première


Pour son premier match en ​Serie A de sa carrière, Stefano Turati est sans aucun doute l’homme du match. Du haut de ses 18 ans, le jeune italien a réalisé de nombreuses parades devant Higuain (51’), CR7 (50’) ou encore Dybala (73’). Il permet ainsi aux siens d’empocher le point du match nul. Vigilant tout au long du match, il se fait une petite frayeur en fin de rencontre, heureusement sans conséquence.

Qui plus est l’attaque turinoise a manqué cruellement d’efficacité devant le but, la preuve les Bianconeri ont tiré 29 fois au but et seulement 9 ont été cadrés.


La boulette de la défense turinoise


Match compliqué pour la défense de la Juve aujourd’hui. Si Leonardo Bonucci s’est distingué en première période en ouvrant le score d’une frappe de 25 mètres, la suite a été moins rose notamment pour son coéquipier Matthijs de Ligt.

Auteur de prestations solides lors des derniers matchs, l’international néerlandais est apparu plus fragile et moins serein face aux attaquants de Sassuolo. La preuve avec cette boulette de la défense turinoise au retour des vestiaires. Mal servi par Cuadrado, de Ligt sous pression devant sa surface rend le ballon à Caputo qui amortit et enchaîne avec une reprise du pied droit. Buffon coupable à son tour, manque son arrêt.


Une succession d’erreur qui aurait pu coûter cher à la Juve si elle n’était pas parvenue à égaliser.


Boga et Caputo, buteurs


Titularisé pour la 9ème fois cette saison en Serie A, Jérémie Boga continue d’impressionner à chacune de ses prestations. Très percutant sur son côté droit, l’international ivoirien a fait vivre un véritable calvaire à la défense turinoise par ses dribbles et sa vitesse d’exécution. A la 22ème minute de jeu, Boga trompe Buffon d'un ballon piqué du pied droit et permet à Sassuolo de revenir au score (1-1). C’est le 4ème but de l’Ivoirien en 9 titularisations.

Francesco Caputo, positionné en pointe de l’attaque de Sassuolo profite lui de l’erreur de la défense turinoise à la 47ème minute pour inscrire son 7ème but en championnat cette saison.


Bernardeschi et Can à la dérive


Une nouvelle fois positionné en tant que n°10 par Maurizio Sarri, Federico Bernardeschi a réalisé une prestation indigne d’un joueur professionnel. S'il est vrai que ce n’est pas son poste de prédilection (qui est de jouer sur un coté), l’international italien a perdu de nombreux ballons et a enchaîné les mauvais choix. Il est remplacé par Paulo Dybala à la 53ème minute.

Pour cette rencontre Maurizio Sarri avait choisi de redonner du temps de jeu à certains joueurs tel que Emre Can. Auteur d’une prestation décevante, l’international allemand n’a pas marqué de point lors de cette rencontre. Il est remplacé à la 54ème minute par Blaise Matuidi. 


Prochain match pour la Juventus Turin, samedi prochain sur la pelouse de la Lazio Rome pour le compte de la 15ème journée de Serie A.