​Les négociations entre l'agent du joueur et le club phocéen ne progressent pas et il se pourrait bien que l'OM perde sa pépite lors du prochain mercato.


Selon ​l​'Equipe, il n'est pas certain qu'Isaac Lihadji suive la même trajectoire que Boubacar Kamara ou Maxime Lopez, purs produits de la formation marseillaise. La faute à des négociations au point mort. Point de désaccord principal : la prime à la signature demandée par l'agent du joueur qui réclame initialement 1,5 million d'euros et environ 50 000 € de salaire mensuel. À ce prix là, l'attaquant, issu de la formation phocéenne, signerait le plus gros premier contrat pro de l'histoire de ​l'OM. Mais le club marseillais n'a pas validé cette demande pour le moment.

La famille du joueur est favorable à un départ 

Face au manque de temps de jeu du minot et suite aux négociations qui n'avancent pas avec les dirigeants marseillais, l'entourage du joueur envisagerait désormais un départ lors du prochain ​mercato estival. 


Lihadji sera alors âgé de 18 ans et les agents du joueurs pourront demander une grande commission puisqu'il sera libre de tout contrat. Cette saison, ​André Villas-Boas a utilisé le joueur face à Dijon et face à Amiens pour un temps de jeu total de 25 minutes. Il s'est récemment expliqué sur le manque de temps de jeu du minot (​ici).