À la tête du Bayern Munich entre 2013 et 2016, Pep Guardiola a plutôt laissé un bon souvenir en Bavière, mais ne se voit pas y retourner dans le futur, alors que le club allemand est à la recherche d'un entraineur actuellement. 


Après avoir dirigé une des plus belles équipe de ces dernières années à ​Barcelone, celle de Xavi, Inesta, Messi et consorts, Guardiola avait fait le choix osé de découvrir la Bundesliga pour tenter d'imposer ses principes ailleurs que dans sa Catalogne natale. En 3 ans, il aura eu d'excellents résultats sur le plan national mais avait échoué à remporter la ​Ligue des Champions


Un échec qui ternit son bilan en Allemagne, mais qui n'entache pas pour autant sa popularité là-bas, puisque son nom a été évoqué ces derniers jours au Bayern pour remplacer à terme Niko Kovac, débarqué début novembre. Dans un entretien accordé à Sky Sports, l'acteur entraineur de Manchester City a rapidement fait taire les rumeurs. 


"J’aime les personnes du Bayern Munich. J’étais très heureux là-bas, mais ils savent que je suis quelqu’un qui honore ses contrats. Ce n’est pas le problème de savoir si le Bayern me veut dans le futur. Mon amour pour la ville, pour le club et les gens que j’y ai rencontrés est grand. De la même manière pour Barcelone, car c’est chez moi… mais ici à Manchester, c’est la même chose et j’ai plus de choses à faire.


C’est un véritable héritage que j’aime, plus que de gagner des trophées. Tu te souviens des endroits pour les gens que tu as aimé, pas pour les musées et les cathédrales. Je ne serai pas ici à City pour toujours, mais c’est important quand tu pars de pouvoir revenir et d’être heureux avec les gens."


En Angleterre, les résultats sont plus ou moins similaires que ceux qu'il avait obtenus avec le Bayern. Vainqueur deux fois de la ​Premier League en trois ans, il a désormais pour objectif de retrouver le succès en Ligue des Champions, qu'il a déjà soulevées à deux reprises avec le Barça (2009 et 2011).

  • Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr