Lors de la conférence de presse avant le match OL - Nice, le coach lyonnais est revenu sur la blessure de son capitaine Memphis Depay intervenue alors qu'il évoluait avec avec sa sélection mardi contre l’Estonie ( 5-0 ). Il n’a pas manqué d’exprimer sa colère à l'encontre du staff de Ronald Koeman.


Memphis Depay s’est en effet blessé une nouvelle fois, au même endroit, les ischios jambier droit, lors du match avec les Pays Bas contre l’Estonie mardi dernier. Le Lyonnais est sortis à la demi-heure de jeu. Une blessure qui n'a pas manqué de profondément agacer Rudi Garcia son entraineur.


“C’était un match sans enjeu, ils étaient déjà qualifiés les Pays-Bas n’avait rien à gagner mis à part prendre des risques pour les joueurs. Je pense que c’est un manque de respect pour l’institution Olympique Lyonnais très sincèrement, maintenant Depay est indisponible pour samedi et nous ne savons pas quand est-ce qu’il pourrait revenir “


Ilja Antonov,Memphis Depay

Garcia tacle le staff néerlandais

Le coach rhodanien dénonce également un manque de professionnalisme et d'écoute vis à vis du corps médical de l'​OL qui avait prévenu des risques de rechute de son son joueur.


“Le staff des Pays Bas avait préparé Memphis pour jouer le match de samedi dernier, nous avons fait des pieds et des mains pour qu’il ne joue pas ce match contre l’Irlande du Nord, imaginez vous s’il avait joué ? Sachant qu’il a joué mardi et s’est blessé au bout de 30min. Nous leurs avons signalés que Memphis ne pouvait pas joué les 2 matchs avec sa sélection en vue de la gravité et la fraîcheur de sa blessure. N’oublions pas que c’est l’OL qui le paie et qu’il est aussi important pour nous que pour eux“


Gros coup dur pour les lyonnais qui subissent la blessure de leur capitaine pour une durée encore indéterminée. ​Memphis Depay manquera avec certitude le match de samedi contre Nice. Lyon enchaîne 9 matchs en 29 jours, un rythme difficile qu’il faudrait bien gérer pour les lyonnais de Rudi Garcia afin de bien se remettre dans la saison au lendemain de la trêve international.