​Face à l'Albanie, le sélectionneur français a dirigé sa 100ème rencontre sur le banc de l'Equipe de France. L'occasion de revenir sur un bilan très positif depuis son arrivée en 2012.


À la fin de son contrat pour l'instant prévu en 2020, Didier Deschamps aura passé 8 ans sur le banc de la sélection française, ce qui le place parmi les techniciens français les plus capés. Mais l'ancien capitaine des Bleus pourrait ne pas s'arrêter là et prolonger de deux ans supplémentaires jusqu'à la ​Coupe du Monde au Qatar. Les discussions vont débuter ​à en croire Noël Le Graët.


Un bilan dans les compétitions internationales très favorable


En poste depuis 7 ans désormais, l'entraineur basque a remporté 65 matchs sur les 100 qu'il a disputé, un chiffre qui le place parmi les sélectionneurs les plus victorieux de l'histoire (18 nuls, 17 défaites). 


Souvent décrié pour son manque d'imagination sur le plan offensif, les Bleus ont pourtant inscrit 1,95 buts de moyenne sous son mandat et ont encaissé moins d'un but par match (0,84). Une activité interessante des deux côtés du terrain. 


Dans les compétitions internationales, la réussite de ​Didier Deschamps est hallucinante. L'ancien coach monégasque a disputé un quart de finale de Coupe du Monde en 2014 (perdu face au futur champion du monde allemand) avant de jouer la finale de l'Euro en 2016 et de remporter la deuxième Coupe du Monde de l'histoire du pays en 2018, ce qui le place dans un groupe très fermé. 

L'ensemble de ses victoires et cette Coupe du Monde remportée en Russie illustrent bien la culture de la gagne qu'incarne Didier Deschamps. Le Basque a l'un des plus beaux palmarès du football français.