​Le Brésilien Allan a été annoncé avec insistance au ​PSG lors des derniers mercato mais son club, Naples, n'a jamais voulu entendre parler d'un départ. Sa situation compliquée au Napoli pousserait le joueur à quitter pour de bon le club cet hiver. Ce dernier rêverait toujours du PSG.


Une mutinerie puis un départ ? 


Après le match nul de Naples en Ligue des Champions à domicile face à Salzbourg, alors qu'une victoire pouvait les qualifier, le club est entré dans une crise qu'il n'avait plus connue depuis plusieurs années. Le très en vue président, Aurelio De Laurentiis, exaspéré par le résultat et les difficultés en Serie A, avait annoncé une mise au vert des joueurs dans la foulée de la rencontre, finalement refusée par le vestiaire et le staff. S'en est suivi alors une véritable mutinerie et des échauffourées entre cadres de l'effectif et dirigeants. 


Parmi eux, le Brésilien Allan a été l'un des plus vindicatifs et serait même quasiment venu aux mains avec... le fils du président. Une altercation qui semble avoir jeté un grand flou sur l'avenir proche du milieu de terrain à Naples malgré son statut de titulaire indiscutable. Ce dernier aurait été pris pour cible et cambriolé suite à cela. Cette situation devenue difficile à gérer amène donc le joueur à sérieusement réfléchir quant à un départ dès cet hiver. Dans cet objectif, lui et son entourage attendraient un signe du PSG, selon Il Mattino.


Paris toujours dans le coup ? 


Dans sa recherche de milieu défensif de poids, Thomas Tuchel et le PSG avaient fait d'Allan l'une de ses grandes priorités ces dernières années. Malheureusement pour le club et pour le joueur, aucune entente n'a été trouvée avec Naples et son président, qui se montre souvent très gourmand lorsqu'il faut négocier la vente d'un de ses cadres. Naples réclamerait encore 80 millions d'euros, pour le joueur de 28 ans qui est arrivé au club en 2015 contre 11 millions, mais le PSG est-il toujours sur les rangs dans ce dossier ?


Avec l'arrivée très remarquée et importante d'Idrissa Gueye a Paris tout comme le repositionnement réussit de Marquinhos au poste de numéro 6, l'arrivée d'un milieu de terrain défensif ne semble plus vraiment être la priorité parisienne actuellement. Alors que PSG compte payer l'option d'achat de Mauro Icardi, une grosse dépense pour le milieu de terrain ne devrait pas être une possibilité au ​mercato d'hiver. Un mercato d'hiver qui devrait être calme au PSG hormis peut-être pour le poste de latéral. Sauf surprise, Allan devrait attendre en vain un appel de Paris et un autre point de chute devrait être recherché s'il ne veut pas finir la saison au Napoli.