​La sélection brésilienne a disputé un grand nombre de matchs amicaux cette saison. Une raison à cela ? Un enjeu économique important grâce (ou à cause c'est selon) à ses nombreux partenariats avec différents sponsors.


Vendredi, la Seleçao a joué contre l'Argentine en Arabie Saoudite. Elle affrontera la Corée du Sud mardi aux Emirats Arabes Unis. Deux matchs amicaux loin de ses terres qui ne sont organisés que pour des raisons marketing, alors que le Brésil ne joue actuellement aucune compétition officielle.


L'Equipe nous explique en effet que les matchs du Brésil, même amicaux, font vendre et sont diffusés dans  "plus de 170 territoires". Une visibilité qui attire de plus en plus les sponsors, Fiat American Airlines pour ne citer que les derniers.

Un partenariat avec Nike et le Brasil Global Tour

Depuis 1999, Nike est l'équipementier de la sélection brésilienne. Dans le contrat qui les lient, rappelle le quotidien sportif, ​le Brésil doit effectuer 50 rencontres amicales dont trois par an. Les huit meilleurs joueurs brésiliens du moment doivent être présents sur le terrain dans le cadre du "Brasil Global Tour", un concept marketing créé pour les tournées de matchs amicaux de la Seleçao.  


Chaque match rapporte quelque 3 millions de dollars (2,70 M €) brut à la Confédération brésilienne de football et à son agence marketing partenaire, voilà tout l'enjeu de ce grand nombre de matchs amicaux.


La fédération brésilienne est donc incitée à organiser le plus de matchs amicaux possibles, avec ses stars, et le plus souvent avec des voyages lointains au Moyen orient, en Asie, aux États Unis et parfois en Europe. 


Alors que ​Neymar s'est blessé en sélection il y a près d'un mois lors de l'un de ces déplacements, il apparaît évident que le ​PSG et les autres grands clubs n'apprécient pas ce genre de matchs à vocation uniquement marketing.