Décisif pour son retour avec l'Albiceleste face au Brésil, Lionel Messi s'est montré impliqué dans une rencontre amicale pourtant sans rythme et délocalisée en Arabie Saoudite. Il s'est même légèrement accroché avec Tite, le sélectionneur adverse. 


Quelques mois après la victoire du Brésil face à l'Argentine en demi-finale de Copa America, les coéquipiers ont pris leur revanche dans ce Superclasico (1-0). Absent depuis cet été avec l'Albiceleste, Messi a inscrit le but de la victoire en transformant en deux temps un penalty, d'abord repoussé par Alisson Becker.


Les occasions n'ont pas été nombreuses par la suite, au contraire des fautes qui ont rendu la rencontre ​très hachée et pas forcément agréable à suivreL'une d'elle a même conduit à un échange peu courtois entre Messi et Tite, qui est revenu sur cet épisode en conférence de presse, pointant également du doigt l'arbitre de la rencontre, le Néo-Zélandais Matthew Conger.


"J’étais en train de demander pourquoi Lionel Messi ne prenait pas jaune après une grosse faute, et il m’a dit de me taire. Et je lui ai aussi répondu de se taire. Félicitations à l’Argentine pour cette victoire dans le Superclasico mais ce genre de matchs nécessite un arbitre expérimenté. Jamais un arbitre anglais n’aurait sifflé."


Pour finir cette trêve internationale, et toujours en amical, Messi et ses partenaires disputeront ce lundi une nouvelle rencontre qui promet d'être accrochée face à l'Uruguay, alors que le Brésil fera face à la Corée du Sud le lendemain. 


  • Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr