Actuellement avec la sélection colombienne, James Rodriguez s'est blessé au genou gauche lors de la dernière séance d'entraînement de l'équipe avant le match amical contre le Pérou prévu ce samedi.


Après deux saisons passées sous le maillot du Bayern Munich, James Rodriguez a fait son retour au ​Real Madrid cet été, club avec lequel il est lié jusqu’en juin 2021. Poussé vers la sortie par la direction madrilène, l’international colombien a néanmoins pris la décision de rester avec pour objectif de s’imposer enfin comme un titulaire de la Casa Blanca.


Si Zinedine Zidane ne comptait plus spécialement sur ​James Rodriguez, il a néanmoins offert un minimum de temps de jeu au Colombien en le titularisant à 6 reprises toutes compétitions confondues cette saison. 


Depuis, Rodriguez a manqué les quatre derniers matchs du Real. En conférence de presse avant le dernier match de Liga avant la trêve, Zidane avait déclaré que le milieu de terrain ne s’était pas entraîné avec l’équipe et qu’il n’était donc pas disponible.


Rodriguez forfait contre le Pérou

Une situation qui interroge d’autant plus que James Rodriguez a été appelé par sa sélection pour jouer deux matchs amicaux contre le Pérou (samedi) et l’Equateur (mercredi). Alors qu’il était supposé débuter en tant que titulaire face au Pérou, le Madrilène s’est blessé lors du dernier entrainement de son équipe et sera donc forfait pour la rencontre comme l’a officialisé la fédération colombienne via un communiqué.


"La sélection colombienne informe que, durant un entraînement, James Rodriguez s’est plaint d’une gêne au genou gauche après un mouvement accidentel. Le joueur a été examiné par le staff médical et son premier diagnostic a été préservé. Pour le moment, et par mesure de précaution, le joueur James Rodriguez est écarté du match face au Pérou. D’autres examens d’imagerie seront réalisés durant les prochaines heures pour confirmer le diagnostic qui sera communiqué à son club".


Une absence de longue durée serait un vrai coup dur pour Zinedine Zidane, qui a besoin à tout prix d'un effectif au complet au vu du ​calendrier démentiel qui attend les Madrilènes au retour de la trêve internationale.