​L'équipe de France recevait la Moldavie pour son avant dernier match de qualification pour l'Euro 2020. Un match sur le papier facile, et surtout sans pression puisque le match nul de la Turquie en Islande permettait aux Bleus d'être qualifiés et surtout, de pouvoir reprendre la tête du groupe H en cas de victoire. Après un match compliqué, la sélection de Didier Deschamps s'impose finalement 2 buts à 1 sur des réalisations de Raphael Varane et ​Olivier Giroud après avoir été menés au score. 


TOPS



FBL-EURO-2020-QUALIFIER-FRANCE-MOLDOVA

Les Bleus reprennent la tête

C'est bien cela l'essentiel. Les Bleus reprennent la tête du groupe H et ont donc leur destin entre leurs mains avant la dernière rencontre face à l'Albanie. Une bonne nouvelle dans une campagne de qualification plus compliquée que prévu. Il faudra toutefois terminer le travail pour être dans le chapeau 1. 


Olivier Giroud se rapproche de Platini


S'il ne joue presque plus avec Chelsea, Olivier Giroud reste toujours indéboulonnable dans l'esprit de Didier Deschamps. Encore titulaire ce soir, il est impliqué sur les deux buts de son équipe. Tout d'abord en allant jouer un ballon de la tête dans la surface qui fait se trouer le gardien et Varane en profite, puis en inscrivant le pénalty du 2-1. Il répond une nouvelle fois présent et revient à deux petits buts de Platini en équipe de France.


FLOPS



FBL-EURO-2020-QUALIFIER-FRANCE-MOLDOVA

La maîtrise Française

Entre la France et la Moldavie, il n'y avait sur le papier, pas photo. Pourtant, les Bleus ont peiné à l'emporter face à la 175ème nation mondiale. Maladroit offensivement, il aura fallu deux erreurs défensives Moldaves pour l'emporter. Un match loin du niveau de jeu attendu pour les champions du monde.


La boulette de Lenglet


Irréprochable en Bleu et pilier de la défense du ​FC Barcelone, Clément Lenglet s'est troué sur une action pourtant anodine. Alors qu'il veut remettre la balle en retrait de la tête à son gardien, il se loupe par 2 fois. Rata, en renard, en profite et du pointu trompe le gardien français sur sa gauche. À la surprise générale la France est menée et il met donc ses coéquipiers dans l'embarras. C'est à peu près la seule fois du match où on l'a vu... Dur.


Le quatuor offensif


On attendait beaucoup du quatuor offensif du soir. Avec Giroud, ​Griezmann, Coman et avec le retour de Mbappé, l'équipe de France alignait peut-être une des plus belles attaques du monde. 90 minutes plus tard, il y a forcément de la déception puisque cela n'a pas marché comme imaginé. 


Si les Bleus auront quand même tiré 15 fois au but, ils n'auront en revanche cadré que 5 fois. Surtout, ils auront parfois eu des difficultés à combiner. De quoi imaginer un changement dans le 11 pour la rencontre face à l'Albanie?


Dernier match à disputer face à l'Albanie dimanche, à 20h45.