​Manchester United n'est plus que l'ombre du grand club qu'il était, il y a quelques années encore. Désormais, les Red Devils sont bien loin de pouvoir jouer les premiers rôles en Premier League. Pire encore, le club mancunien ne semble pas trouver de solutions. Si la crise dure depuis trop longtemps, cette situation ressemble étrangement à celle de l'AC Milan. Mais alors comment Manchester United a-t-il réussi à tomber aussi bas ? 


Une marque plutôt qu'un club de football

Manchester United v Partizan: Group L - UEFA Europa League

Lorsque l'on se met à la place de la direction de ​Manchester United, on se demande surtout quel est l'objectif du club mancunien. D'un point de vue extérieur, les Red Devils semblent vouloir tout mettre en œuvre​ pour conserver cette image de l'un des plus grands clubs de la planète, plutôt que de reconstruire l'équipe pour lui permettre de retrouver les sommets.


Malgré ses récents résultats, Manchester United reste bien l'un des clubs les plus supportés de la planète. Pour combler tous ses supporters, il ne manque pas de se diriger vers l'Australie, l'Asie ou l'Amérique du Nord pour préparer sa nouvelle saison. Mais ne serait-ce pas plus important de rester en Europe pour débuter pied au plancher en Premier League ? 


Les plus grands clubs européens peuvent se permettre de quitter le continent, tant l'écart reste important avec les autres équipes du championnat. Ce n'est clairement pas le cas pour Manchester United. Si cette solution reste très rentable pour les comptes du club mancunien, ce n'est peut-être pas la meilleure pour l'aspect sportif. 


De l'argent gaspillé bêtement ? 

Alexis Sanchez

La gestion du recrutement de Manchester United n'est clairement pas le point fort ces dernières saisons. Après le début de Sir Alex Ferguson et des joueurs qui ont composé son équipe, le club mancunien se devait de se reconstruire. En plus des droits TV, les ​Red Devils font partie des clubs les plus riches de la planète. 


N'hésitant pas à investir de folles sommes chaque été, les dirigeants mancuniens n'ont pas souvent réussi à venir apporter de la qualité au sein de leur effectif. Dernier exemple en date avec Harry Maguire. L'ancien de Leicester City est devenu le défenseur le plus cher de l'histoire, pour un montant de 87 millions d'euros. Sur ce début de saison, l'international anglais ne vaut clairement pas son prix.


Ce n'est pas le seul exemple de ces dernières années. Avec Fred (59 millions d'euros), Eric Bailly (38 millions d'euros) ou encore ​Alexis Sanchez (échange estimé à 34 millions d'euros), les Red Devils se sont souvent trompés. C'est l'un des axes à développer dans les prochains mois pour espérer revenir au premier plan. 


Un entraîneur de très grande qualité pour entamer le retour en force

FBL-EUR-C1-BELGRADE-TOTTENHAM

À l'image de l'AC Milan, Manchester United n'a pas encore réussi à trouver un entraîneur capable de tirer le meilleur de ses joueurs. Sans jeter la pierre sur Ole Gunnar Solskjær, le technicien norvégien ne devait être considéré que comme une solution de secours après le départ de José Mourinho. 


Les ​Red Devils auraient dû se pencher sur l'arrivée d'un nouvel entraîneur durant le dernier mercato estival. D'autant plus que de nombreux techniciens étaient encore libres (Massimiliano Allegri, Antonio Conte ou encore Maurizio Sarri). 


Désormais, le club mancunien continue de s'enfoncer, sans que personne ne dise rien. C'est là où l'arrivée d'un entraîneur de caractère aurait pu être d'une grande utilité pour Manchester United. S'il décide de remercier Ole Gunnar Solskjær dans les prochains mois, la direction anglaise doit se tourner vers un technicien de calibre international.


Manchester United doit plutôt se concentrer sur l'aspect sportif que marketing. Le club mancunien devrait se trouver un directeur sportif de qualité, capable de noter les points impératifs à renforcer au sein de l'équipe. L'objectif pour eux ne doit pas être, à tout prix, de faire venir des renforts, mais plutôt de recruter des joueurs qui apporteront une réelle plus-value à l'équipe. Les Red Devils se doivent d'être bien mieux structurés pour espérer lutter pour la Premier League dans les prochaines saisons.