Alors que l'Olympique lyonnais et ses supporters ont passé une belle soirée, Pierre Ménès s'est insurgé contre l'attitude du public à l'encontre Bertrand Traoré.


Bertrand Traoré y est hélas accoutumé : ses entrées ou sorties sont souvent accompagnées par des sifflets. Et le phénomène semble de plus en plus s'accentuer. Il y a deux semaines, à Lisbonne, Rudi Garcia l'avait lancé dans la partie tandis que l'​Olympique Lyonnais pouvait encore aller décrocher la victoire.

Malheureusement, en plus de la défaite, l'international burkinabé ne s'était pas vraiment montré sous son meilleur jour, lui causant ainsi une volée de critiques de toutes parts, notamment des supporters de l'écurie rhodanienne. Le coach tricolore avait quant à lui décidé de se passer de ses services contre Metz (2-0).

Et s'il n'a plus vraiment la cote, l'ailier des Gones a néanmoins réussi une belle rentrée à Toulouse le week-end dernier. Pas suffisant toutefois pour se faire pardonner aux yeux du public présent mardi au Groupama Stadium pour assister à la quatrième journée de Ligue des Champions et la revanche face aux Lisboètes.

Encore remplaçant, l'ancien joueur de Chelsea s'est fait huer par une partie de l'audience au moment de prendre la place de Jeff-Reine Adélaïde. Il a alors offert la plus belle des réponses à ses détracteurs, en scellant la victoire de l'OL sur une très belle frappe (3-1). Très vite entouré et félicité par ses coéquipiers, ces derniers ont même réclamé des applaudissements aux spectateurs. 

Preuve d'une belle solidarité retrouvée au sein de l'effectif lyonnais, comme l'a souligné Pierre Ménès sur son blog au moment de débriefer, en déplorant malgré tout le traitement réservé au gaucher de 24 ans.


"À la mi-temps, Memphis Depay est sorti, touché à la cuisse - ce qui laisse un vrai doute sur sa participation à l’Olympico de dimanche - et les Lyonnais ont alors un peu arrêté de jouer, semblant hésiter sur la tactique à suivre. Le but de Seferovic les a inquiétés avant que Traoré, entré en jeu sous les sifflets si intelligents des supporters, ne marque le but de la délivrance dans les dernières minutes.

C’est la première victoire lyonnaise à domicile en Ligue des Champions depuis trois ans. Le cercle vertueux semble s’être enclenché à Lyon et comme par hasard, certaines individualités sont en net regain de forme, à l’image de Thiago Mendes, Aouar qui a été magnifique, Depay avant sa sortie ou encore la charnière Andersen-Denayer. C’est une bonne soirée pour Lyon, même s’il ne faut pas s’enflammer."


Pour rappel, cette partie des supporters de l'Olympique lyonnais a également pris Marcelo en grippe, au point de déclencher la colère de sa femme et forcer Jean-Michel Aulas à intervenir. Quoiqu'il en soit, cette bonne série réussie par ses protégés devrait calmer les esprits.


  • Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr