​Alors qu'il fait partie de ses cibles privilégiées au Paris Saint-Germain, Daniel Riolo a justifié ses critiques récurrentes à l'encontre de Marco Verratti.


Ce n'est plus à prouver, un joueur de foot ne fait que très rarement l'unanimité. La théorie se vérifie d'autant plus que ce dernier évolue dans une équipe de premier plan, que ce soit sur la scène nationale ou continentale. Et en Ligue 1, cette équipe est très souvent le ​Paris Saint-Germain.

Parmi les plus anciens cadres que compte l'écurie de la capitale, Marco Verratti n'échappe pas aux critiques. Débarqué au tout début de l'ère qatarie, l'international italien a souvent été pointé du doigt en raison d'une hygiène de vie jugée douteuse, ou encore de ses cartons jaunes bêtement récoltés en raison de son tempérament.

Parmi ses plus "fidèles" détracteurs, un certain Daniel Riolo. Depuis plusieurs saisons maintenant en effet, le consultant sportif est sans doute celui qui a le plus égratigné le "Petit Hibou". À tel point qu'aux yeux des fans du PSG, l'homme de la radio est un anti-Verratti avéré. Un statut dont se défend le principal concerné.

Interrogé par Madeinfoot en marge de l’After Foot le journaliste a justifié son exigence exacerbée envers le milieu de terrain.


"Marco Verratti, ce n’est pas que je ne l’aime pas trop, j’essaie d’apporter de la nuance par rapport à ce qu’il est, ce qu’il pourrait être et son évolution au fil des années. Comme il passe tout le temps au travers des critiques, je remets les choses en place. Vu que je suis le seul à le faire, ça donne l’impression que je le trouve nul mais absolument pas, je trouve que c’est un super joueur.

Tout le monde dit que c’est un joueur génial, je leurs réponds : ‘faites-moi une hiérarchie des milieux en Europe et on va voir où il se situe’. Il parait qu’il s’est calmé cette année à 27 ans, qu’il a arrêté de sortir, que l’arrivée de Gueye lui a fait du bien et qu'il s’est mis du plomb dans la tête.

Ok génial, mais permettez-moi, non pas d’en douter, mais d’attendre pour voir ce que ça va donner. C’est tout. Mais arrêtez de me dire qu’il est génial ! On fait une hiérarchie des milieux en Europe, il n’est pas dans le top 10. Ça reste un très bon joueur, mais ce n’est pas un grand joueur".


Voilà de quoi remettre les pendules à l'heure, même si Marco Verratti et Daniel Riolo ne devraient toujours pas passer leurs vacances ensemble.


  • Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr