​Cela fait partie du job d’entraîneur : l'insécurité du poste. Des résultats en dessous des objectifs, une série de défaite préoccupante ou une mauvaise relation avec votre président ou les supporters et hop, vous vous retrouvez au chômage. Chaque saison plusieurs coachs sont débarqués, et ce cru ne déroge pas à la règle avec notamment le limogeage de Sylvinho à l'OL pour (très) mauvais résultat


Qui seront les prochains à quitter le banc de touche ? La rédaction de 90min a voulu prendre les paris et vous livre aujourd'hui sa liste de 7 entraîneurs dont la place est en danger.


Ole Gunnar Solskjaer - Manchester United

Ole Gunnar Solskjær

Alors que ​Manchester United a licencié José Mourinho il y a moins d'un an, il pourrait en être de même très rapidement pour Ole Gunnar Solskjaer. Malgré ses très bons débuts en fin de saison dernière, le Norvégien n'y arrive plus, en témoigne ses 18 points pris sur les 18 derniers matchs de championnat (sur deux saisons). Un bilan bien loin des standards des Red Devils.


S'il bénéficie, officiellement en tout cas, de la confiance de sa direction, la triste 14ème place au classement à deux points de la zone de relégation pourrait lui être fatale avant Noël. Pas d'efficacité, un fond de jeu inexistant et une propension à se faire ridiculiser par les petites équipes, Mourinho a été mis à pied pour moins que ça.


Par : Scott Saunders


Mauricio Pochettino - Tottenham

Mauricio Pochettino

Qui aurait pu imaginer en début de saison que Mauricio Pochettino serait menacé avant la trêve hivernale ? Une surprenante mais prometteuse finale de Ligue des Champions, un mercato intéressant et un jeu offensif et flamboyant, les Spurs semblaient armés pour venir titiller les deux mastodontes de Premier League.


Pourtant, trois mois après le début de cet exercice, Tottenham n'y est pas. Déjà largués en championnat à 13 points de Liverpool, les Londoniens ont vécu une véritable humiliation en Ligue des Champions à domicile contre le bayern Munich (2-7). S'ils se sont bien repris depuis face à Belgrade, ils semblent néanmoins souffrir d'un mal incompréhensible. Un départ du coach argentin résoudra-t-il le problème ?


De : Sean Walsh


Zinedine Zidane - Real Madrid

FBL-EUR-C1-GALATASARAY-REAL MADRID

Revenu en fanfare en fin de saison dernière pour remplacer Santiago Solari, lui même remplaçant de Julen Lopetegui, Zinedine Zidane avait enthousiasmé les socios madrilènes. Un mercato et un début de saison en dents de scie plus tard, la magie n'opère plus. Alors certes, le Français n'a pas été épargné par les blessures de ses joueurs, et la méforme de certains de ses cadres mais le Real bafouille son football et ne fait plus peur. 


En situation délicate en Ligue des Champions, la ​Casa Blanca a surtout perdu la première place de Liga sur une piteuse défaite à Majorque. Florentino Pérez est un homme réputé pour son tempérament et son impatience. Zidane ou non, sa main ne tremblera pas si les mauvais résultats s'enchainent.


De : ​Matthieu Taubmann


Ernesto Valverde - FC Barcelone

FBL-EUR-C1-SLAVIA-BARCELONA-PRESSER

Ernesto Valverde est un mystère pour les supporters du ​Barça. Homme discret, il est très apprécié par sa direction car il ne fait pas de vagues. À son actif également, ses titres en Liga (deux en deux saisons avec le FC Barcelone). Alors qu'est ce qui cloche avec l'entraineur basque ? Ses rendez-vois manqués. Les socios lui reprochent de ne pas être l'homme de la situation pour les matchs couperets.


Les deux remontadas en Ligue des Champions contre l'AS Roma et Liverpool, ainsi que la finale de Coupe du Roi face à Valence en témoignent, Valverde ne sait pas réagir face à l'adversité. Malgré un début de saison compliqué en championnat, les Catalans se retrouvent à nouveau en tête et devraient jouer le titre. Par contre, un nouveau faux-pas en Ligue des Champions devrait lui être fatal.


De : Matthieu Taubmann


Thomas Tuchel - Paris Saint-Germain

Thomas Tuchel

Après le départ et la déception à propos d'Unai Emery, Thomas Tuchel était attendu comme un sauveur qui avait pour objectif d'obtenir des résultats en Ligue des Champions et de continuer à dominer sur la scène nationale. Le bilan de la première année du coach allemand n'est pas géniale et il pourrait en faire les frais cette saison. 


En effet, le ​PSG n'a remporté "que" la Ligue 1 la saison dernière et a manqué de remporter la Coupe de France et la Coupe de la Ligue. Pire, le club s'est fait humilier en huitième de finale face à une relativement faible équipe de Manchester United. Malgré une sur-domination en championnat, Thomas Tuchel n'a pas convaincu, ni ses dirigeants, ni les supporters du PSG. 


Si l'ancien coach de Dortmund ne parvient pas à atteindre le dernier carré de la Ligue des Champions et qu'il se fait éliminer dans une des deux coupes, il sera certainement remercié. De plus, Leonardo l'a dans le viseur et souhaiterait s'en débarrasser en cas de faux pas. Autant dire que Tuchel n'aura pas droit à l'erreur mais il conserve tout de même une bonne chance de terminer la saison. Je ne crois pas à un départ avant le printemps. 


De : ​Davy Diamant


Leornardo Jardim - AS Monaco​

Leonardo Jardim

Si Leonardo Jardim a fait de l'excellent travail sur son premier passage à Monaco, depuis son retour il semble que la flamme avec l'​AS Monaco se soit essoufflée. 


Après ses deux périples en Ligue des Champions (quart de finale en 2015 et demi-finale en 2017) et le titre en Ligue 1 saison 2016/2017, l'entraîneur portugais devait espérer accéder aux bancs de grands clubs européens. Face à l'absence de propositions, peut-être que la passion et la motivation qui était sienne est quelque peu retombée. 


Après une saison catastrophique en 2018/2019, cette nouvelle année ne semble pas repartir sur de bons rails non plus. Certes le duo Slimani - Ben Yedder est prolifique et le retour de Bakayoko stabilise le milieu de terrain, la défense de l'AS Monaco reste trop friable. 


Avec le départ de Vadim Vasilyev, ses soutiens sont réduits. En cas de non-qualification pour les places européennes le club n'aura d'autre choix que de relancer le projet avec un nouvel homme à sa tête.  


De : ​Alexis Amsellem


Julien Stéphan - Stade Rennais 

FBL-FRA-LIGUE1-RENNES-LILLE

Le héros de l'an passé pourrait-il être déchu dès cette saison ? Il en prend tout droit la route.


À la tête de la meilleure saison de toute l'histoire du ​Stade Rennais avec un huitième de finale d'Europa League et une Coupe de France, premier trophée depuis plus de 42 ans du côté du club Breton, Julien Stephan devrait avoir bénéficier d'une immunité tant vis-à-vis de ses supporters que de sa hiérarchie. 


Pourtant, les résultats de cette saison ainsi qu'un fond de jeu plus que minimaliste le rendent contesté du côté du Roahzon Park. Olivier Letang, le président du Stade Rennais a toujours eu beaucoup d'ambition pour le club depuis son arrivée en novembre 2017 et n'a pas hésité à se débarrasser de Christian Gourcuff à son arrivée puis de Sabri Lamouchi pour ces raisons. 


Si Julien Stéphan ne redresse pas la barre vite, il paraît évident qu'il ne dirigera pas le club breton une troisième saison. 

De :​ Alexis Amsellem


Cet article vous est présenté par Doctor Sleep, le 30 octobre au cinéma. Découvrez la bande-annonce ci-dessous

​​