​Proche de l'exploit, Manchester United s'est fait rejoindre en toute fin de rencontre par son ennemi juré. De son côté, Liverpool laisse échapper ses premiers points en Premier League. 


Le niveau de jeu n'était pas à son paroxysme et on a connu des derby plus engagés au niveau de l'intensité que celui-ci. Entre les deux équipes les plus titrées du Royaume, ce match a une allure de bataille pour la suprématie du championnat depuis 25 ans.


Cette saison est un peu différente. Avant la rencontre, le club mancunien était distancé à 11 points de son rival éternel, leader incontesté et incontestable avec huit victoires en autant de matchs.

Adam Lallana répond à Marcus Rashford

Les hommes de​ Solskjaer peuvent nourrir des regrets. Plutôt dominateurs sur l'ensemble de la rencontre, ils ont fait le plus dur avec l'ouverture du score de Rashford bien servi par un centre millimétré de James. 4ème but de l'international anglais cette saison. 


Le club ​mancunien pensait tenir une victoire de référence mais les Reds ont égalisé en fin de match par l'intermédiaire de Lallana qui profite d'un ballon dévié par Firmino au premier poteau. Liverpool restait sur 17 victoires de rang (sur deux saisons) en ​Premier League. De son côté, Manchester United rate une occasion de se rapprocher des places européennes au classement en obtenant une victoire de choix face à son plus grand rival.