​L'Olympique Lyonnais recevait le FC Dijon pour le compte de la dixième journée de Ligue 1 avec pour seul objectif de renouer avec la victoire qui leur échappe depuis le 16 août dernier. Quatorzième du classement avant la rencontre, Rudi Garcia se devait absolument de remporter les trois points pour sa première avec ​l'OL. Dijon était 19ème mais restait sur deux victoires et deux nuls. En l'absence de Depay, Garcia a choisi un onze sans grande surprise avec toutefois Jeff Reine-Adelaïde et le jeune Rayan Cherki sur le banc et Jean Lucas en tribunes. 


Après une première période terne, les Lyonnais ont poussé jusqu'à la fin de rencontre mais s'est souvent heurté au gardien de ​Dijon, Gomis, très inspiré ce soir. Malgré 24 tirs dont 10 cadrés, Lyon n'a pas trouvé la faille et reste sur huit matchs sans victoire en Ligue 1, une première pour l'OL. 


Anthony Lopes - 5  : Contrairement au très en forme gardien de Dijon, Le portier lyonnais n'a quasiment eu aucun travail à faire si ce n'est un tir dévié en début de rencontre. 


Kenny Tete - 4 : Préféré à Rafael, en l'absence de Léo Dubois, le Néerlandais s'est montré timide dans son couloir en première mi-temps avant de s'offrir quelques envolées après la pause, en vain. Défensivement il a plutôt bien contenu le Turinois, Mavididi.


Marcelo - 5 : Le défenseur brésilien a été choisi comme premier capitaine de Lyon par Rudi Garcia et ne devrait pas avoir déçu son coach pour son engagement. Important dans les rares approches dijonnaises dans la surface, le Brésilien est quelquefois puni par sa lenteur et sa relance hasardeuse. 


Jason Denayer - 5 : Absent durant le derby, le défenseur belge a perdu le brassard mais a gardé sa vision du jeu et sa sérénité. Peu dérangé dans sa zone par les adversaires du soir, Denayer n'a pas tenté de coup d'accélérateur comme il pouvait le faire la saison dernière. 

Marçal - 5 : Pour sa troisième titularisation consécutive et son troisième match de la saison, Marçal a retrouvé son poste d'arrière gauche. Auteur du centre pour la première occasion lyonnaise, Marçal a essayé d'apporter sur son côté mais a lui aussi pêché par un jeu brouillon. Seulement deux de ses centres ont été récupéré par un de ses coéquipiers. 


Lucas Tousart - 3 : Le milieu défensif français était plutôt soulagé de sa tâche défensive devant des Dijonnais qui jouaient souvent long mais l'ancien international français s'est surtout fait remarquer par une première relance catastrophique et très peu de prise de risque. Effacé, il n'a au final touché qu'une cinquantaine de ballons.

Thiago Mendes - 3 : Libéré par le schéma défensif de Dijon, l'ancien Lillois a tenté d'apporter offensivement par quelques passes en profondeur notamment pour Cornet. Un apport toutefois gâché par de nombreuses pertes de balles (12). Son véritable poste reste certainement milieu défensif et non relayeur. Remplacé par Jeff Reine-Adelaïde (62ème), qui a apporté beaucoup plus de vitesse et de technique. 


Houssem Aouar - 6 : Après des dernières prestations mitigées, Aouar a été l'un des Lyonnais les plus inspirés ce soir. Souvent positionné en meneur de jeu, le Français a souvent alimenté ses adversaires de passes au millimètre, notamment dans le dos des défenseurs. S'il n'a pas tout réussi, Aouar a été l'un des joueurs les plus dangereux de la partie. 


Maxwel Cornet - 5 : Pas forcément dans les plans de Sylvinho, Cornet a été préféré à Traoré sur le côté droit. Si son entraîneur voulait le voir longer sa ligne, il a souvent plongé dans l'axe, parfois avec trop d'impatience et un peu d'intermittence. S'il a raté une belle occasion en première période, il aurait pu être le sauveur en fin de match sur une reprise de volée sortie par le portier dijonnais. Remplacé par Rayan Cherki (79ème). 

Martin Terrier - 3 : Pour sa cinquième titularisation en Ligue 1 cette saison Martin Terrier n'a clairement pas marqué des points. Caché dans la défense dijonnaise, l'attaquant n'a touché que 25 ballons et en a perdu 4. Il n'a rien apporté offensivement et n'a quasiment rien proposé pour ses adversaires. Remplacé par Bertrand Traoré (55ème), qui n'a pas apporté plus de technique. 


Moussa Dembélé - 5 : Sur le banc lors de la dernière de Sylvinho, le buteur français devait être ce soir le patron de l'attaque et il l'a été. D'abord esseulé, il s'est offert plusieurs occasions, dont 3 tirs cadrés, mais s'est toujours confronté au très bon Gomis. D'un tacle glissé, d'un tir tendu ou de la tête, Dembélé a tout tenté ce soir et a été un poison pour la défense mais il lui a manqué le plus important ce soir, le but. 


Rudi Garcia - 5 : Sifflé par les supporters lyonnais qui lui reprochent son récent passage à l'OM, le coach français avait tout intérêt à réussir sa première. Malgré une domination et toutes les occasions du match, l'équipe de Garcia n'a pas pu mettre fin à la terrible série. Très actif sur le bord du terrain, ses choix au départ et dans ses changements ne sont pas forcément à critiquer mais la confiance manque toujours. Si Lyon a beaucoup tenté, le style de jeu insufflé par Rudi Garcia a paru faible notamment dans une première mi-temps insipide. 

​​


Prochaine rencontre et prochaine chance pour Rudi Garcia en Ligue 1 face à Metz encore à domicile, samedi prochain. Entre temps, les Lyonnais iront défier Benfica à Lisbonne en Ligue des Champions. ce mercredi.