​Joueur et compétiteur atypique, le milieu catalan fait autant parler pour son style de jeu que pour sa personnalité. Interviewer par le quotidien sportif, l'Equipe, il nous livre certaines anecdotes sur sa crête et sur lui même. 


Octuple champion national en titre (4 avec la Juve, 3 avec le Bayern et 1 avec le Barça), le milieu chilien fait partie des joueurs les plus atypiques et controversés du football mondial. Sa personnalité de combattant sur les pelouses est bel et bien réelle, mais il est différent dans la vie au quotidien.


"Déjà, dans la vie de tous les jours, je suis différent de l'image que je peux renvoyer sur le terrain. Je suis très joyeux, ouvert, tourné vers l'autre. C'est ce qui m'a aidé à m'intégrer partout. Après, sur la pelouse, je resterai toujours le même. J'harangue, je crie, j'aide mes partenaires... Mes coéquipiers me respectent pour cela. Le football, c'est la guerre. Je donne toujours tout, car je pense aux gens qui ont dépensé de l'argent pour venir nous voir. Ils te sont toujours reconnaissants si tu ne triches pas, et, moi, je ne triche jamais."


L'origine de cette crête 

À l'image de son style vestimentaire, ​Arturo Vidal possède plusieurs tatouages sur le corps en référence aux nombreux titres qu'il a remporté en sélection et en club. Il possède également une coupe de cheveux qui attise la curiosité, il a confié au quotidien ​l'Equipe, l'origine de cette crête. 


"Je l'ai depuis la Coupe du monde des moins de 20 ans, en 2007. Je me souvenais d'un joueur allemand (Christian Ziege lors du Mondial 2002 ndlr) qui portait une crête, ça m'avait plu. Je voyais cette coupe comme quelque chose de super agressif qui faisait peur à l'adversaire. J'ai voulu faire pareil, je me suis créé un personnage. Le genre de joueur qui te fait passer un sale quart d'heure. Tant que je jouerai au football, je garderai la crête. Après, on verra." (Rires.)


Remplaçant la plupart du temps avec le ​FC Barcelone en ce début de saison, le milieu chilien marque tout de même les esprits de part son attitude. Il ne lâche jamais rien et montre à quel point il est très important d'avoir ce style de joueur dans son équipe.