​Boubacar Kamara est de retour pour la rencontre face au RC Strasbourg, et cela fait une option supplémentaire en défense centrale pour André Villas-Boas. 


Le jeune défenseur marseillais avait raté les deux derniers match de ​l'OM après s'être fait expulsé en fin de rencontre face à Montpellier. Même si l'effectif reste très limité, ​AVB dispose d'une sécurité supplémentaire en défense centrale. 


Depuis le début de saison, le défenseur international espoir des Bleus s'est imposé au sein de la charnière olympienne en compagnie d'Alvaro Gonzalez, toujours blessé. Désormais, l’entraîneur portugais doit faire un choix, trois défenseurs pour deux places. 

Perrin, Caleta-Car et Kamara 

En l'absence de Gonzalez et de Kamara, la défense marseillaise a souffert comme le rappelle La Provence. Face à Dijon, c'est la performance de haut niveau de Mandanda qui a sauvé le club olympien. 


Trois buts encaissés face à Amiens, la charnière centrale Perrin-Caleta Car a montré ses limites, pas aidé non plus par un collectif olympien en difficulté. Certes aligné par défaut, cette association n'a pas prouvé aux yeux de Villas-Boas qu'elle méritait d'être reconduite. 


Selon toute logique, satisfaction de ce début de saison, Kamara devrait disputer le match face à Strasbourg, point d'interrogation en effet sur l'identité de son partenaire. Les performances récentes pencheraient plutôt vers une titularisation de Lucas Perrin. Une charnière 100% minot à Marseille ?