Le Paris Saint-Germain affronte Nice pour le compte de la 10ème journée de Ligue 1. Une rencontre qui arrive très tôt après la trêve internationale. Thomas Tuchel s'est plaint du calendrier très chargé dont souffre son équipe.


Ce soir, le ​PSG se déplace à Nice pour conserver sa belle avance en tête du championnat. Un match qui arrive très tôt alors que de nombreux internationaux sont à peine revenus à Paris. L'entraîneur du club de la capitale qui devra composer un onze remanié, a pesté contre le calendrier très chargé.


"Il y a trop de matches"


"C'est un peu bizarre et je ne le comprends pas trop, mais bon, on doit s'adapter. Il y a beaucoup d'obstacles à surmonter dans la préparation de cette rencontre. On doit réfléchir à beaucoup de paramètres. Bernat (suspendu), Verratti et Sarabia ne sont rentrés que mercredi et ne vont s'entraîner que ce jeudi, d'autres ont effectué de longs vols (Marquinhos, Thiago Silva) et on enchaîne avec un match de C1 à Bruges dès mardi prochain. 

Le défi est de trouver des solutions pour affronter une équipe de Nice très bien équilibrée et qui a un bon coach. Mais j'ai confiance en mes joueurs. Oui c'est trop ! Il y a trop de compétitions trop de matches amicaux, et le grand problème, c'est qu'entre les phases de repos et les matches, on ne peut pas effectuer de véritable préparation pour les joueurs. Du coup, nous comme d'autres clubs, on a beaucoup de blessés et tout ça "tue" un peu les joueurs et les matches. Les gens viennent au stade pour du spectacle et de l'intensité, mais c'est très compliqué, car ça n'arrête jamais. Il y a trop de matches pour les mêmes joueurs et à la fin, ça pèse à la fois sur la qualité du jeu et leur santé" a-t-il pesté en conférence de presse. 


Quoi qu'il en soit Thomas Tuchel, devra faire avec des joueurs pas totalement à 100% pour tenter d'accroître son avance en tête de la Ligue 1. Réponse ce vendredi pour savoir si le calendrier a porté préjudice aux hommes de l'entraineur allemand.


Suivez-nous sur Instagram ​@90min_fr