​Confronté à son ancien club aux Prud'hommes ce mercredi, l'ancien milieu offensif du Paris Saint-Germain a donné sa version de sa mise à l'écart avec les Rouge et Bleu...


Libre de tout contrat et sans club, ​Hatem Ben Arfa en profite actuellement pour régler ses contentieux avec le Paris Saint-Germain. Car depuis sa mise à l'écart en juin 2017, et malgré une pige à Rennes, le natif de Clamart n'a jamais éclairci la situation, ni même trouver de compromis avec son ancien club. 

Présent au conseil des Prud'hommes ce mercredi, le milieu offensif a répondu aux provocations du club francilien, et livré sa version des faits.


"Tous les joueurs étaient surpris que je ne joue pas, y compris Neymar, parce que j'étais très performant à l'entraînement. On m'a dit 'tu vas céder, tu vas péter les plombs' mais je n'ai pas peur de l'adversité. Je suis resté parce que j'étais convaincu que j'allais jouer."


Une déclaration étonnante, qui met ainsi le ​PSG en tort. En tout cas, Ben Arfa n'en démord pas et réclame toujours entre 7 et 8 millions d'euros à son adversaire du moment, la faute à des primes non perçues à cause de sa mise à l'écart. Après la confrontation du jour, l'instance donnera son verdict le 16 novembre prochain !


Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr