​Edinson Cavani entame cette année sa septième saison sous les couleurs du Paris Saint-Germain. Travailleur acharné et meilleur buteur de l'histoire du club, c'est définitivement l'un des chouchous du Parc des Princes. Cependant l'histoire entre le club de la capitale et le numéro 9 uruguayen se complique et semble toucher à sa fin. D'autant que l'Atlético de Madrid est prêt à bondir sur l'opportunité cet hiver. Un deal qui arrangerait tout le monde ?


Fin de contrat en 2020

Ligue 1"Paris Saint-Germain v Nimes Olympique"

​Edinson Cavani est actuellement dans une position délicate avec le ​PSG pour trois raisons distinctes. Premièrement, son contrat arrive à expiration en juin 2020 et si une prolongation n'est pas à exclure, elle ne semble pas non plus proche d'aboutir. Si la situation n'évolue pas, le buteur sera en droit de signer où il veut dès le premier janvier, gratuitement, dans le club de son choix pour la saison 2020/2021. À une époque où les numéros 9 efficaces sont rares et chers, cela pourrait être un manque à gagner non négligeable pour le PSG.


Concurrence avec Icardi et Mbappé

Edinson Cavani,Thomas Tuchel

Depuis cet été, la position de Cavani c'est fragilisée. La venue de Mauro Icardi au dernier jour du ​mercato y est pour beaucoup. Plus jeune, capable de jouer en pivot et donc plus utile à Neymar, Mbappé ou Di Maria, l'Argentin semble avoir une dynamique favorable en sa faveur. 


Néanmoins, Thomas Tuchel compte bel et bien sur Edinson Cavani. Il en a fait l'un des cinq cadres de l'effectif et n'entend donc pas le reléguer à une place de coiffeur pur et simple. Cependant ​la pression est là. D'autant qu'il ne faut pas oublier les déclarations de Kylian Mbappé à la fin du printemps qui aspirait à "plus de responsabilités", comprenez une place de numéro 9. 


Le PSG a donc déjà un numéro 9 de métier, Icardi, et un autre qui pourrait également faire le job en cas d'absence du premier. La sécurité d'avoir 3 avant-centres de top niveau mondial vaut-elle les millions sur lesquels le ​club de la capitale devrait s’asseoir en cas de fin de contrat pour Cavani ?


Blessures à répétition

Ligue 1"Paris Saint-Germain v Nimes Olympique"

À 32 ans, Edi ne semble plus être le monstre physique qu'il a été. Blessé depuis le 25 août 2019 lors du match face à Toulouse, l'ex-napolitain ne cumule que 3 matchs de ​Ligue 1 depuis le début de saison et 196 minutes jouées. De plus cette blessure est une rechute de celles apparues dès février 2018. Le poids des années semble bel et bien avoir rattrapé un joueur à l'hygiène de vie parfaite et dont l'explosivité est l'un des atouts majeurs. ​Paris peut-il vraiment se permettre d'avoir dans son effectif un autre cadre à très haut salaire sujet aux blessures à répétitions ?