Le lundi 13 novembre demeurera un jour noir dans l'histoire du football italien. Lors du barrage d'accession à la Coupe du monde, la Squadra Azzura​ recevait la Suède pour assurer son ticket pour la Russie. Après une défaite 1-0 au match aller, les Italiens concèdent le nul et ne participeront pas à la compétition. Un séisme marquant dont ils semblent progressivement se relever. 

Italy v Greece - UEFA Euro 2020 Qualifier


Nouveau sélectionneur, nouvelle couleur, les Italiens ont tout changé pour réussir. L'expérimenté Roberto Mancini a pris la relève de Giampiero Ventura, pour encadrer un groupe de jeunes joueurs. Le traditionnel bleu azur de la ​tunique italienne a laissé place à un vert étonnant. Et le résultat est sans appel. 


Qualifiée samedi pour l'Euro 2020 aux dépens de la Grèce (2-0), la Squadra ne s'était jamais qualifiée aussi rapidement pour une compétition internationale. Comme le rapporte la ​Gazzetta dello Sportil s'agit de la première fois que la sélection italienne obtient sa qualification trois matches avant la fin d'un tour qualificatif.

Roberto Mancini

Deux ans après la déception, les sourires sont de retour sur les visages italiens. Un sans-faute en sept journées dans le groupe J, et surtout des statistiques impressionnantes. Emmenés par ​Marco Verratti, les Italiens ont égalé le record de sept victoires consécutives dans des matches non-amicaux, une première depuis 80 ans. 


Décriée pour son animation offensive peu performante, la Squadra semble avoir enfin trouvé une animation efficiente. Dans ces éliminatoires, avec 20 buts inscrits, les Italiens figurent parmi les meilleures équipes en lice. 


Depuis leur mise au vert, les Italiens sont transfigurés, rendez-vous le 12 juillet 2020 à Londres pour la finale de l'Euro. Et cette fois, sans Marco Materazzi.