​Le sélectionneur des bleus a décidé de ne pas titulariser Kanté vendredi soir face à l'Islande par précaution, pour préserver son joueur dans l'optique du match contre la Turquie mardi. 


Vendredi soir avant le match face à l'Islande, Kanté avait ressenti une petite gêne au niveau de la cuisse. Les doutes sur la capacité du milieu de terrain de Chelsea à disputer le match contre la Turquie subsistent. L'ancien joueur de Caen ressent toujours des douleurs aux adducteurs. 


Ménager contre l'Islande par précaution


Le sélectionneur explique avoir protégé la santé de son milieu star car il craignait de devoir le sortir ​au bout de 5 minutes de jeu. Une situation a inquiété​ Didier Deschamps à trois jours du match décisif face à la Turquie. Le milieu Tolisso-Matuidi-Sissoko n'a pas forcément prouvé face à l'Islande qu'il pouvait produire du jeu et l'impact d'un Kanté manque forcément. Il s'est montré néanmoins plus rassurant après le match.


"Je ne pense pas que ce soit trop grave. Il a ressenti une gêne une douleur au niveau de l'adducteur. Il avait une sensation où il n'était pas à l'aise. J'ai pris la décision de ne pas le faire jouer car ça pouvait peut-être s'aggraver."



Espérons que cette blessure ne dure pas dans l'optique de l'Euro 2020, il ne faudrait pas que Kanté manque trop de matchs cette saison, question de rythme.