Alassane Pléa. Jonathan Ikoné. Clément Lenglet. Le groupe de l'Équipe de France présente de nouvelles figures pour affronter l'Islande (11 octobre) puis la Turquie (14 octobre). À quelques mois de l'Euro 2020, de nombreuses places restent encore à prendre. Avec les blessures longue durée d'Hugo Lloris et Florian Thauvin, le faible temps de jeu d'Olivier Giroud, de nouvelles surprises pourraient intégrer la liste de Didier Deschamps d'ici le prochain rassemblement. Tour d'horizon des options dont bénéficient le sélectionneur des champions du monde. Un seul critère : ne jamais avoir été appelé par DD.    


Gardien de but :


Alban Lafont (FC Nantes)

Alban Lafont

Auteur d'un début de saison convaincant avec le ​FC Nantes, Alban Lafont a récemment affiché ses ambitions. Il souhaite rejoindre l'Équipe de France le plus rapidement possible. Ses performances actuelles le positionnent comme un candidat crédible. Peut-être pas dès 2020, mais la blessure d'Hugo Lloris rebat les cartes. Une nouvelle absence pourrait lui ouvrir les portes des Bleus.


Défenseurs centraux :


Dayot Upamecano (Leipzig) 

Dayot Upamecano

Titulaire indiscutable à Leipzig, Upamecano est une référence à son poste en Bundesliga. À seulement 20 ans, il bénéficie d'une maturité rare, et Didier Deschamps apprécie son profil très puissant. Depuis le départ d'Adil Rami, c'est Kurt Zouma qui détient le rôle de quatrième défenseur central en Équipe de France, mais ses performances intermittentes avec Chelsea pourraient lui être fatales. De son côté, Upamecano se tient prêt.


Issa Diop (West Ham)

Issa Diop

84 millions d'euros. La somme demandée cet été par les dirigeants de West Ham pour lâcher Issa Diop. Convoité par Manchester United, l'ancien Toulousain est resté chez les Hammers. Pour le plus grand plaisir de Manuel Pellegrini. Très en vue cette saison, Diop forme une charnière très fiable avec Ogbonna. Sa qualité de relance et son jeu aérien en font un joueur très complet. Champion d'Europe U19 avec Kylian Mbappé en 2017, Issa Diop apprécierait  de retrouver son ancien coéquipier chez les A. Une éventualité qui apparait aujourd'hui envisageable.


Défenseurs latéraux droit : 


Kenny Lala (RC Strasbourg)

FBL-FRA-LIGUE1-STRASBOURG-BORDEAUX

5 buts, 9 passes décisives. Des statistiques très honorables pour un défenseur latéral. Kenny Lala fut l'un des piliers de l'épopée strasbourgeoise la saison dernière. Son nom est revenu avec insistance pour une potentielle sélection en Équipe de France. Malgré un temps de jeu famélique avec Everton, Djibril Sidibé a été appelé pour suppléer Léo Dubois, blessé. Mais si Kenny Lala réalise une bonne saison avec Strasbourg, il pourrait éventuellement prétendre à une place dans le groupe de Deschamps.


Colin Dagba (Paris Saint-Germain)

Colin Dagba

Cette hypothèse peut paraitre farfelue. Pour l'instant blessé, Colin Dagba apparait très loin de l'Équipe de France. Mais Thomas Tuchel le tient en haute estime. Il apprécie la simplicité de son jeu. Son retour sur les terrains devrait propulser Thomas Meunier sur le banc des remplaçants. Dans l'hypothèse où il réalise une grosse saison avec le ​PSG, il pourrait prétendre à une place en EDF. À un poste où seul Benjamin Pavard a fait ses preuves, tout parait possible.


Défenseur latéral gauche : 


Théo Hernandez (AC Milan)

Theo Hernandez

Révélation de la Coupe du monde, Lucas Hernandez a fait rêver les Français. Combattant acharné, il s'est illustré par sa hargne sur le terrain. Un Hernandez peut en cacher un autre. Transféré à l'AC Milan l'été dernier, ​Théo Hernandez réalise un début de saison intéressant. Bien que la hiérarchie à gauche semble établie, les blessures à répétition de Benjamin Mendy et l'inconstance de Lucas Digne pourraient ouvrir des possibilités. Ferland Mendy apparait devant lui. Une option en apparence peu probable mais pas impossible en raison des blessures récurrentes de ses concurrents.


Milieux de terrain : 


Houssem Aouar (Olympique Lyonnais) 

FBL-EUR-C1-LEIPZIG-LYON

Il aurait pu honorer sa première convocation lors du précédent rassemblement de l'Équipe de France. Didier Deschamps souhaitait le sélectionner pour pallier l'absence de Paul Pobga. Blessé, il n'a pas pu rallier Clairefontaine. Cela prouve que le numéro 8 lyonnais tape à la porte de l'Équipe de France. Intermittent avec l'OL, il pourrait être un candidat sérieux s'il gagne en constance dans son jeu.


Eduardo Camavinga (Stade Rennais)

SS Lazio v Stade Rennes: Group E - UEFA Europa League

À 16 ans, il est déjà le patron du milieu de terrain rennais. Révélé lors de la victoire de son équipe contre le Paris-Saint-Germain (2-1), Camavinga multiplie les performances étincelantes. Élu meilleur joueur du mois d’août, le natif Miconje (Angola) rêve de l’Équipe de France. La procédure pour sa naturalisation est en cours. Pour L’Équipe, le rennais pourrait obtenir la nationalité française au début de l’année 2020 et rejoindre les Espoirs. Il n’y a pas si longtemps, un autre jeune prodige, Kylian Mbappe, rejoignait les Bleus sans passer par la case Espoirs. Quelques mois plus tard, les hommes de Didier Deschamps étaient sacrés champions du monde. Bis repetita ?


Boubakary Soumaré (Lille)

Boubakary Soumare

C'est un pari audacieux. Mais Boubakary Soumaré réalise un début de saison intéressant avec le ​LOSC. L'arrivée de Renato Sanches devait en faire un remplaçant. Pour autant, il enchaine les bonnes performances au milieu de terrain avec Benjamin André. Sa qualité technique et son physique longiligne rappelle le jeu de Paul Pogba. Titulaire en Ligue des Champions contre l'Ajax et Chelsea, il s'aguerrit au plus haut niveau. Une fin de saison en boulet de canon du LOSC pourrait le propulser dans le groupe de DD. 


Allan Saint-Maximin (Newcastle)

Allan Saint-Maximin

Transféré à Newcastle pour 21,8 millions d'euros, Saint-Maximin voulait tenter l'aventure à l'étranger. Pour l'instant, le pari est réussi. Newcastle a connu ses deux seules victoires de la saison en PL lorsqu’il était titulaire. Sa performance contre United a charmé les supporters des Magpies. Sa vitesse et sa percussion font des ravages Outre-Manche. La blessure longue durée de Florian Thauvin laisse un poste vacant. L'ancien niçois pourrait s'engouffrer dans la brèche comme il sait si bien le faire. 


Attaquants


Sébastien Haller (West Ham)

Sebastien Haller

7 matchs, 4 buts. Le recrutement de Sébatien Haller est une réussite du côté des Hammers. Recruté pour 50 millions d'euros l'été dernier, l'international espoir français impose son physique de déménageur dans les défenses de Premier League. Auteur de 15 buts la saison dernière avec Francfort, il présente un profil similaire à celui d'​Olivier Giroud. Son 1m90 lui permet de jouer un rôle de pivot intéressant. Le temps de jeu famélique de Giroud avec Chelsea pourrait rabattre les cartes. Haller présente le profil idoine pour être son remplaçant.


Moussa Dembélé (Olympique Lyonnais)

Moussa Dembele

Moussa Dembélé est l'archétype de l'attaquant moderne. Malgré son statut de remplaçant de luxe sous l'ère Sylvinho, il est déjà auteur de 6 réalisation en Ligue 1 cette saison. Son sens du but est apprécié par Didier Deschamps. L'arrivée prochaine d'un nouvel entraineur à ​Lyon pourrait relancer l'ancien attaquant du Celtic. Un retour sur le devant de la scène des lyonnais grâce à Dembélé pourrait en faire un candidat. Lacazette apparait devant. Mais si Didier Deschamps continue de bouder l'attaquant des Gunners, tout parait possible.