​Deux jours après avoir licencié Sylvinho, ​l'Olympique Lyonnais est sur le point pour trouver rapidement un nouveau coach qui pourra satisfaire le club et les supporters. Si une piste semble prendre de l'avance, plusieurs noms sont sur les tablettes de Jean-Michel Aulas et Juninho.


Laurent Blanc en pôle


Après une défaite dans le derby et l'attente d'une victoire en Ligue 1 depuis la deuxième journée, Jean-Michel Aulas et son comité de gestion n'avaient d'autres choix que de mettre fin au contrat du Brésilien Sylvinho, arrivé cet été au côté de Juninho. Profitants de la trêve internationale, les dirigeants lyonnais se donnent jusqu'au début de la semaine prochaine pour trouver celui qui redonnera de l'élan et de la confiance à cette équipe. 


Selon L'Equipe, si plusieurs dossiers sont ouverts, un coach possède une longueur d'avance depuis plusieurs jours. Éloigné des terrains depuis son départ du PSG en 2016, Laurent Blanc serait bien le favori du tandem Aulas-Juninho actuellement. 

L'ancien coach de l'équipe de France a le profil idoine dont la langue, l'expérience du banc (contrairement à Sylvinho), son palmarès avec notamment quatre titres de champion de France et la gestion des stars (au PSG). Dans l'esprit de Jean-Michel Aulas, Blanc reste également celui qui a stoppé la domination lyonnaise des années 2000 en remportant le titre avec Bordeaux en 2009. Laurent Blanc a aussi l'avantage de pouvoir s'entendre avec son directeur sportif. Jean-Louis Gasset serait lui sur les startings-blocks pour le rejoindre à Lyon sur le banc malgré son passage à ​l'ASSE l'an passé.

Reste à savoir si Lyon va passer à l'attaque et si Laurent Blanc, qui a refusé de nombreuses propositions depuis trois ans, va accepter ce challenge. Dans le cas contraire, d'autres coachs sont courtisés. 


Jorge Sampaoli contacté


Outre Laurent Blanc, Jean-Michel Aulas aurait également récemment contacté Jorge Sampaoli pour prendre la température sur son avenir et sa motivation. Ses dernières années sur le banc ne sont pourtant pas glorieuses avec une Coupe du Monde très controversée avec l'Argentine sur ses choix sportifs et le jeu pratiqué mais aussi une expérience très peu satisfaisante au FC Séville. 

Celui qui a Marcelo Bielsa pour mentor a toutefois quelques belles pages à sa carrière avec notamment la Copa America remportée avec le Chili en 2015 avec un jeu cette fois flamboyant. Annoncé proche de l'OM après le départ d'El Loco, Jorge Sampaoli aimerait retrouver l'Europe et serait enchanté par le projet lyonnais. Si l'actuel coach de Santos au Brésil semble être une piste venant de l'esprit de Juninho, nul doute que cette nouvelle piste sud-américaine devrait longuement faire refroidir Jean-Michel Aulas. 


Rudi Garcia, Rémi Garde... sont sur les tablettes


Parmi les autres choix possibles, Lyon pourrait se pencher sur Rudi Garcia, qui garde une belle expérience malgré sa sortie de route calamiteuse à ​Marseille. L'ancien coach des Gones entre 2011 et 2014 et vainqueur de la Coupe de France en 2012, Rémi Garde, revient également dans les discussions mais son retour parait étonnant. Il est par ailleurs libre depuis son départ de l'Impact Montreal cet été. D'autres pistes restent une possibilité toutefois peu crédible dont Jocelyn Gourvennec ou encore Marcello Gallardo, toujours en poste à River Plate. 


Arsène Wenger était la priorité de Jean-Michel Aulas mais l'ancien coach d'Arsenal devrait refuser comme il l'a déjà fait cet été et se rapprocher d'un poste au sein de la FIFA. Enfin, selon le journal portugais, Record, Lyon aurait contacté l'ancien Nantais et actuel coach de Porto, Sergio Conceicao, mais le Portugais ne serait pas tenté par un départ actuellement. Une surprise n'est également pas à exclure et pourquoi pas l'intérimaire Gérald Baticle ? Pas sûr que ce choix soit toutefois accepté par les supporters. La réponse devrait intervenir dans les prochains jours.