​Dimanche dernier, Chelsea s'est largement imposée sur la pelouse de Southampton (4-1). Une victoire acquise grâce à trois réalisations de joueurs qui n'étaient pas présents la saison dernière : Tammy Abraham, Mason Mount et Michy Batshuayi. Interdits de recrutement lors du précédent ​marché des transferts, les Blues ont pu compter sur l'apport des joueurs anciennement prêtés pour renforcer l'effectif. Un apport jusqu'ici gagnant comme en atteste le début de saison stratosphérique de Tammy Abraham accompagné par son compère Mason Mount.

Udinese, Chelsea et l'Inter Milan sur le podium

Récemment, l'Observatoire du football a publié une étude sur la pratique des prêts dans les cinq plus grands championnats européens. Cette analyse livre des chiffres étonnants. Depuis 2009, l'Udinese est l'équipe en Europe à avoir prêté le plus grand nombre de joueurs : 62. 


Reconnu pour l'utilisation massive de cette option, Chelsea apparaît sur la deuxième marche du podium (57 joueurs), suivie de l'Inter Milan (53 joueurs). L'​AS Monaco est le premier club français du classement, apparaissant en 14ème position avec 33 joueurs prêtés.


L'AS Monaco, premier club français

Ainsi, cette pratique aujourd'hui standardisée n'est pas utilisée de la même manière dans les différents championnats. Dans les compétitions italiennes et espagnoles, le prêt de joueur est pratiqué par les clubs souvent proches de la relégation. Au contraire, dans les joutes françaises et allemandes, les prêts permettent de donner du temps de jeu à de jeunes joueurs. 

​​Toutefois, une nouvelle tendance a récemment fait son apparition : le prêt de top joueurs devenus "trop" chers. Le prêt de Philippe Coutinho au Bayern Munich est un exemple de ce nouveau phénomène.