​Débuter son mandat sur un derby contre l'Olympique Lyonnais. Le pari semblait osé mais il a été relevé avec brio. Pour sa première sur le banc de l'​AS Saint-Etienne, Claude Puel avait fait des choix forts et payants.


Placardisé depuis plusieurs mois, Loïs Diony se retrouvait propulsé titulaire en pointe de l'attaque aux côtés du jeune Charles Abi. Ryad Boudebouz, transparent depuis le début de la saison, détenait les clés du jeu. Des décisions audacieuses qui ont relancé les Verts, victorieux grâce à un but dans les ultimes secondes de Robert Beric (1-0).


Limogé de Leicester en février dernier, Claude Puel est venu pour se relancer dans le Forez. Et il ambitionne d'obtenir des résultats rapidement. Pour cela, le JDD dévoile qu'il souhaiterait que les dirigeants des Verts investissent sur un joueur : ​Hatem Ben Arfa


Les deux hommes se sont déjà côtoyés à Nice lors de la saison 2015-2016. À l'origine de sa venue au Gym, l'ancien entraîneur de l'OL avait redonné confiance à Ben Arfa, auteur d'une grande saison ponctuée de 17 buts en ​Ligue 1.

Un intérêt qui ne devrait pas déplaire à l'ancien joueur du PSG. En effet, il déclarait au micro de l'Équipe en avril dernier son attirance pour le jeu déployé par les Verts.


"Franchement, quand je regarde les matchs de Ligue 1, la seule équipe qui propose quelque chose, qui essaie de créer une identité dans le jeu, je trouve que c'est Saint-Étienne. Il y a l'intention de jouer, de prendre son temps, de créer le déséquilibre. (...) Il faut du temps, il faut les joueurs, mais l'équipe intéressante à ce niveau-là, c'est notamment Saint-Etienne"


Également en contact avec la Fiorentina, l'international français, libre de tout contrat, pourrait donc prochainement retrouver les terrains, pour le plaisir de tous les amateurs de football.