​L'ASSE a mis fin à l'aventure de Ghislain Printant la semaine passée et a décidé de mettre sur son banc un des entraîneurs français les plus expérimentés du moment. Si la première de Claude Puel a été un gros succès avec la victoire de ​l'ASSE face à Lyon, la carrière de Claude Puel a connu des hauts et des bas. 


Voici les moments clés de la carrière de Claude Puel. 


Joueur d'un seul club

FOOT-AS MONACO

Durant sa carrière de joueur, Claude Puel n'a connu qu'un seul club, l'AS Monaco. Formé à Castres puis à l'ASM, ce milieu de terrain récupérateur connait ses premiers matchs en pro à 18 ans. Il y jouera durant 17 ans, entre 1979 et 1996, et l'énorme exploit de 600 matchs joués dont 486 matchs en Ligue 1, ce qui le place au 24ème rang des joueurs les plus capés dans l'histoire du championnat. Avec Monaco il a remporté deux titres de champion de France (1982 et 1988), entre autres.


Janvier 1999 : Ses débuts en tant qu'entraîneur principal

Claude Puel,Sabri Lamouchi,Prince Albert II of Monaco

Après sa retraite, Claude Puel reste dans la Principauté en devenant tour à tour préparateur physique puis entraîneur de l'équipe réserve. En janvier 1999, il est appelé par sa direction pour prendre les rênes de l'équipe première suite à la démission de Jean Tigana. Malgré un titre de champion en 1996 et une demie-finale de Ligue des Champions en 1998, l'ancienne star des Bleus démissionne suite à un début de saison difficile. Avec une adaptation rapide, Claude Puel remonte le club à la quatrième place en fin de saison.


Mai 2000 : Champion de France pour sa première saison entière

Rangers v Monaco

La saison suivante, avec un groupe impressionnant composé de Fabien Barthez, Sagnol, Christanval, Lamouchi, Giuly, Marco Simone, Marcelo Gallardo, David Trezeguet... Pour sa première saison complète sur le banc, Claude Puel termine donc largement champion de France avec 65 points (dans un championnat à 18 clubs) et 7 points d'avance devant son dauphin, le PSG. 


Juin 2001 : La fin de sa vie monégasque

FOOT-FRA-D1-MONACO

La saison suivante voit de nombreux cadres quitter l'ASM et rend le travail du coach beaucoup plus compliqué. La saison sera très décevante avec une onzième place seulement, son plus mauvais classement depuis le retour de Monaco en Ligue 1 en 1977, et une élimination au premier tour en Ligue des Champions. Arrivant en fin de contrat, Claude Puel n'est pas prolongé par ses dirigeants. Il doit donc quitter Monaco après 22 ans de carrière à l'ASM dont 17 en tant que joueur. 


2002-2008 : La reconnaissance à Lille

Former Dutch international striker Patri

En avril 2002, Puel est appelé pour s’asseoir sur le banc de ​Lille. C'est durant ce passage dans le Nord que le Français va gagner ses galons d'entraîneur de haut-niveau. En 2005, il offre la meilleur place des Dogues en classement, depuis 1954, avec une deuxième place. En six ans il se qualifie deux fois pour la Ligue des Champions et s'offre même un huitième de finale en 2007.


2008-2009 : Débuts catastrophiques à Lyon

Lyon's supporters hold a banner calling

En 2008, Claude Puel quitte donc Lille pour rejoindre Lyon après le départ d'Alain Perrin. Le technicien français prend en main la meilleure équipe de France des années 2000, qui vient de remporter 7 titres consécutifs. Sa première saison sera catastrophique puisqu'il sera le premier entraîneur depuis 2002 à ne pas remporter le championnat avec ​Lyon. Les hommes de Claude Puel finiront même troisième derrière Bordeaux et l'OM. 


Avril 2010 : Première demi-finale pour l'OL

Real Madrid's Brazilian midfielder Kaka

Malgré la perte du titre, la saison suivante Claude Puel va entrer dans l'histoire du club lyonnais. Pour la première et seule fois de l'histoire des Gones, le club va se qualifier pour la demi-finale de la Ligue des Champions. Après avoir éliminé Liverpool en phase de poules, puis créé l'exploit en sortant le Real Madrid de Cristiano Ronaldo en huitième de finale, Lyon éliminera Bordeaux en quart de finale avant de se heurter au Bayern Munich.


2012 : La renaissance à Nice

FBL-FRA-LIGUE1-NICE-SAINT-ETIENNE

L'année suivante, Claude Puel effectue le pire début de saison à Lyon depuis 15 ans et ne retrouvera toujours pas le titre de champion de France. Jean-Michel Aulas décide donc de le licencier à l'été 2011. En 2012, c'est donc ​Nice qui offre une deuxième chance au Français. Sur la Côte-D'Azur, Puel va faire des débuts en fanfare avec une quatrième place pour sa première saison et une qualification européenne que les jeunes supporters niçois n'avaient jamais connu. 


La suite sera plus compliquée notamment avec la promotion de ses fils en équipe première, jugés comme du favoritisme, mais les 4 ans passés à Nice et la nouvelle quatrième place avant de partir lanceront le club azuréen dans une nouvelle dimension. 


2016-2019 : Ses premières expériences à l'étranger

Claude Puel,Virgil van Dijk

En juillet 2016, Claude Puel va connaitre sa première à l'étranger et pas des moindres puisqu'il sera un des rares entraîneurs français à évoluer en Premier League. Sur le banc de Southampton, sans Sadio Mané mais avec un certain Virgil Van Dijk, Puel hissera le club à la huitième place soit deux places de moins que la saison précédente et 17 points en moins. Malgré une saison marquée par un finale de League Cup, perdue face à Manchester United, Il sera évincé après seulement un an de travail.


En octobre 2017, c'est à Leicester qu'il rebondit. Reprenant le club à la quatorzième place, Puel hissera finalement les Foxes à la neuvième place. Marqué par le crash mortel du propriétaire du club au soir du 27 octobre 2018, Claude Puel va s'éloigner des cadres de son effectif notamment et sera licencié pour la première fois de sa carrière en cours de saison, le 24 février 2019.


6 octobre 2019 : Premier match avec l'ASSE et victoire dans le derby

FBL-FRA-LIGUE1-SAINT-ETIENNE-LYON

Le 4 octobre dernier, Claude Puel est intronisé nouveau coach de​ l'AS Saint-Etienne. Deux jours plus tard, l'ancien Lyonnais réussit on ne peut mieux ses débuts en remportant le derby dans les dernières minutes. Une victoire qui a mis fin à l'aventure de Sylvinho à Lyon et peut-être le début d'une belle épopée de Claude Puel chez les Verts.