Dans l’émission le Canal Football Club, Habib Beye est revenu sur la défaite de Marseille face à Amiens et pointe du doigt le milieu de terrain olympien.


Actuellement 8ème de ​Ligue 1, l’OM reste sur quatre matchs sans victoire (3 nuls, 1 défaite). Juste avant la trêve hivernale, les Marseillais ont même concédé leur deuxième revers de la saison face à Amiens (1-3).

Lors de cette rencontre André Villas-Boas a dû une nouvelle fois composer son onze de départ sans de nombreux cadres tel que Kevin Strootman, suspendu. Une absence de taille puisque le Néerlandais est un joueur clé du système de l’entraîneur portugais depuis le début de saison.


Un milieu à perfectionner selon Beye

Pour pallier l’absence de Kevin Strootman, André Villas-Boas a décidé de titulariser Valentin Rongier au poste de sentinelle. Si l’ancien Nantais a encore réalisé un gros match dans la récupération avec 9 ballons gagnés, le trio du milieu de terrain (Sanson, Lopez, Rongier) a été le point faible de l’​OM face à Amiens selon Habib Beye.


"Ils ont un problème dans les transitions. Au milieu, ils n'ont pas ce joueur capable de couper les relations. Amiens les a mis en difficulté dès qu'ils ont accéléré le jeu en profondeur. Ce n'est pas non plus une grosse qualité chez Caleta-Car et Perrin d'aller très vite défensivement. Donc il faut trouver les profils, peu importe le système. On se rend compte que ​Lopez et Rongier ne sont pas des joueurs d'impact, ils ne sont pas capables de courir derrière l'adversaire. Ils sont performants lorsqu'ils sont face au jeu. Dès qu'il courent vers leur but, ce sont des joueurs ordinaires parce que ce n'est pas leur qualité première."


Si pour la prochaine journée de championnat, André Villas-Boas récupérera Kevin Strootman, il perdra en revanche ​Morgan Sanson, suspendu pour accumulation de cartons jaunes. Le casse-tête continu pour l’entraîneur marseillais.