Le racisme est un mal qui gangrène le foot​ball, depuis des années. Les victimes du racisme sont nombreuses, des terrains amateurs jusqu'aux plus grands stades internationaux. Les polémiques s’enchaînent en Italie, comme l'illustre le traitement réservé à Romelu Lukaku lors des déplacements de l'Inter Milan.


"Le racisme m'a rendu plus fort"

Ancien joueur de la Juventus Turin, Patrick Vieira s'est exprimé au micro de ​l'Équipe concernant les attaques dont il a été victime. 


"Je pense qu'avoir gagné la Coupe du monde avec des "couleurs" différentes dans l'équipe était un message fort pour le monde entier. Le racisme m'a rendu plus fort. Je l'ai pris comme une motivation. Je voulais montrer aux gens que toute la négativité me rendrait plus fort. et je pense que cela a marché".


Un témoignage poignant démontrant la force de caractère de l’entraîneur de l'​OGC Nice. Champion du monde 1998, puis champion d'Europe deux ans plus tard, le natif de Dakar (Sénégal) a porté le brassard de la sélection française à vingt-et-une reprises. 


Quelques semaines après la prise de parole de Lilian Thuram, à l'encontre de "la culture blanche qui porterait en elle un relent de racisme", selon lui, Patrick Vieira est le second champion du monde à s'exprimer sur ce fléau. Footballeur charismatique adulé en Angleterre, Patrick Vieira réalise un début de saison intéressant avec ​Nice, 6ème de ​Ligue 1