​Après Dimitri Payet, Boubacar Kamara et Jordan Ferri, c'est au tour du président olympien et du milieu de terrain d'être suspendu par la ligue.


​Le président de l'OM avait été appelé devant la commission de discipline pour justifier son comportement auprès de l'arbitre de la rencontre Amaury Delerue. Eyraud était entré dans le vestiaire du corps arbitral pour demander des explications sur l'expulsion de ses joueurs Payet et Kamara. La LFP n'a guère appréciée.


Eyraud suspendu quatre matchs dont deux avec sursis 

La sanction est tombée pour le président marseillais. Quatre matchs de suspension dont deux avec sursis. Une sanction qui peut paraître lourde quand on sait que ​Payet a reçu le même sort alors qu'il avait insulté l'arbitre. Jacques Henri Eyraud paye certainement son statut de dirigeant de club. En tant que président, il se doit garder son calme et bénéficie de moins d'indulgence que les joueurs dans l'esprit de la LFP. 


Sanson suspendu un match

La commission de discipline a également sanctionné ​Morgan Sanson d'un match ferme de suspension après son 3ème carton jaune reçu contre Dijon. Une sanction qui ne prendra effet qu'après la trêve hivernale, ce qui devrait amoindrir considérablement le club olympien contre Strasbourg.