Les 5 plus beaux stades de football d'Europe

Le moins que l'on puisse dire, c'est que les belles arènes ne manquent pas sur le continent européen. On vous propose un top 5 très subjectif des cinq plus admirables à nos yeux. Les nouveaux bijoux impersonnels ? Très peu pour nous, place aux antres de caractère ! Si le choix a été très difficile, les cinq championnats majeurs sont représentés dans ce top 5.

5. Parc des Princes (Paris - France)

Si le Parc date de la fin du dix-neuvième siècle, son apparence actuelle est plus récente, le début des années 1970, et a été concomitante de l'arrivée du PSG sur la scène footballistique. On a parfois tendance à l'oublier chez nous, habitués que nous sommes à voir cette enceinte ou même à nous y rendre, mais elle est magnifique à l’intérieur comme à l'extérieur. 


Que de matchs mythiques en son sein : Coupe du Monde de 1938 et 1998, le fameux France-Bulgarie en 93, les finales de Coupe de France pendant longtemps, et tant d'autres. Pourquoi ce nom au juste ? L'endroit où il est implanté, toujours dans un quartier favorisé de la capitale aujourd'hui, était le lieu de détente de la noblesse de l'Ancien Régime et le nom a perduré.

4. Signal Iduna Park (Dortmund - Allemagne)

Qu'est-ce que c'est que ce nom ? Avant toute chose, on va éclairer votre lanterne : il vient d'une compagnie d'assurance allemande et se nomme ainsi depuis 2005. Il était avant le Westfalenstadion et ça sonnait quand même bien mieux... Dès qu'on pense à ce stade, on songe à ce mur jaune derrière les buts, la tribune Sud (Südtribüne), quasiment 25 000 places debout. On pense aussi à son taux de remplissage impressionnant au fil des saisons. Avec son architecture d'inspiration anglaise, c'est un écrin magnifique pour jouer au football.

3. San Siro (Milan-Italie)

Il fallait bien un stade italien dans ce top 5 et qui d’autre que Giuseppe Meazza pour remplir ce rôle ? 80 000 places, une aura particulière, San Siro a quelque chose de spécial, une résonance forte, il impressionne. Entre Coupes du Monde (1934, 1990), finales de C1 et matchs de l'Inter et du Milan AC, ce stade construit en 1925 fêtera bientôt un siècle d'activité intense avec la cérémonie d'ouverture des JO d'hiver en 2026, avant d'être probablement détruit pour en construire un nouveau.

2. Camp Nou (Barcelone-Espagne)

Il était tout simplement impossible de ne pas citer l'enceinte du FC Barcelone. Plus grand stade d'Europe, le Camp Nou est incontournable. Si le Barca est "mes que un club" (plus qu'un club), le Camp Nou est plus qu'un stade : c'est un lieu indissociable d'une des plus grandes équipes de football de la planète. 


Avec ses trois anneaux ouverts à tous les vents, ce stade construit dans les années 1950 n'est pas celui où on peut vivre la meilleure ambiance, mais c'est un théâtre grandiose au passé glorieux, toujours aussi visité, plein comme vide. Avec trois finales de coupes d'Europe, une demi du Mondial 1982, la finale des JO 1992, il a un passé chargé. 


Pour préparer son avenir, il va être rénové très prochainement pendant plusieurs années, notamment en se dotant d'un toit.

1. Old Trafford (Manchester-Angleterre)

Le théâtre des rêves. On a déjà presque tout dit...Stade mythique du foot british et international, typiquement anglais avec des tribunes proches du terrain, il est intimement lié à l'histoire de Manchester United, évidemment. Avec 110 ans au compteur, Old Trafford porte bien son nom et demeure pour nous tous le stade des clameurs, des poussées vocales, des bras levés en chœur. Alors, numéro un sans discussion ? Certainement pas, mais ça fait un beau choix !