​De retour à la présidence de l'OGC Nice après son départ prématuré du club il y a 7 mois.

Jean-Pierre Rivère s'est confié sur les relations tendues qu'il entretient avec son entraineur principal. 


Jim Ratcliffe arrive avec Rivère et Fournier dans sa valise 


Le nouveau propriétaire britannique milliardaire du club azuréen a décidé de redonner ses fonctions de directeur sportif à Julien Fournier et de président du club à Jean Pierre Rivère. 

Des mouvements initiés cet été et que Patrick Vieira a particulièrement subi sans avoir son mot à dire, provoquant ainsi des conflits entre le technicien français et la direction du club. 


Rivère juge les relations plus apaisées entre les deux hommes


Le président de ​l'OGC Nice sait que pour réaliser une bonne saison et remplir tous les objectifs du projet sportif du club, la bonne entente est primordiale entre la direction du club et l'entraineur. C'est pourquoi il a décidé de calmer le jeu et de conforter Viera dans son rôle de coach.


 "Il n’y a pas de différend avec Patrick. Il a mal pris notre départ, on a mal pris certaines choses et point barre. On s’est expliqués, on s’est tout dit, je pense qu’on a rien oublié. Maintenant, on est dans un projet. On est à 100% derrière le coach. Il est à 100% dans le projet donc il n’y a plus de débat, c’est du passé."


Langue de bois, ou vrai nouveau départ entre les hommes ? Seul l'avenir nous le dira.