Auteur d'une bonne prestation pour son retour au Parc des Princes, Neymar n'a pas semblé atteint par les insultes et les sifflets du public parisien à l'inverse de son père qui a mal vécu les banderoles déployées par les ultras parisiens. ​


Neymar, en terrain hostile, a réalisé le match idéal


Auteur du seul but de la rencontre, l'attaquant brésilien a donné la victoire au PSG dans les arrêts de jeu d'un superbe retourné acrobatique permettant, l'espace d'un court instant, aux supporters parisiens de crier son nom. Samedi après-midi, ​Neymar a montré qu'il savait jouer avec la pression. Désormais, son principal objectif est de faire gagner le ​PSG, il ne souhaite pas épiloguer sur son cas personnel comme il l'a déclaré aux médias à la fin du match : "Je n'ai pas besoin qu'ils scandent mon nom... ou me motivent particulièrement. Le fait qu'ils encouragent le club est déjà très bien, c’est le plus important."


​​

La famille du brésilien a très mal vécu les insultes 


Si son fils a su faire abstraction de l'environnement hostile du Parc des Princes, le clan Neymar n'a pas du tout apprécié les insultes du public parisien. Selon TF1, visé par certaines insultes, le père de Neymar aurait été choqué par la banderole écrite en portugais : "Neymar Sr venda seu filho na vila Mimosa!" Ce qui signifie en français,"Neymar vend ton fils à la Villa Mimosa!", la Villa Mimosa étant un quartier de prostitution à Rio.

 

​​Indépendamment de cette rencontre, Neymar garde toujours une relation assez froide avec son directeur sportif, Leonardo, et le public du Parc. L'idole déchue doit désormais se concentrer sur le terrain et amener le PSG le plus haut possible en Ligue des Champions afin de se redonner une valeur sportive.