​Après une entame de match catastrophique et un retard de deux buts de Ben Yedder, l'Olympique de Marseille s'est retrouvé dos au mur. Pourtant, l'OM a puisé dans des ressources pour égaliser grâce à son duo Germain-Benedetto. 


La seconde période sera tout aussi enflammée avec un but splendide de Payet. L'attaquant argentin de Villas-Boas inscrira même un doublé avant que Baldé ne réduise l'écart, sans conséquences.

Marseille se retrouve avec ce résultat cinglant en quatrième position à deux points du leader parisien. Monaco reste 19ème et l'avenir de Jardim s'assombrit encore un peu plus. 


Les notes des Marseillais 

Steve Mandanda - 6 : Il encaisse trois buts où il ne peut rien malheureusement. Par contre, il est l'auteur de parades de classe face à Martins et Baldé. 

Bouna Sarr - 5 : Sarr a réussi des retours dans les pieds en catastrophe mais salvateurs. Cela part de son placement défensif hasardeux par moments.

Boubacar Kamara - 2 : C'était le vrai flop de cette rencontre. Il était dépassé par la vitesse et la justesse de l'attaque monégasque. Nous rappelons que le jeune marseillais a failli coûter le 4-4 par sa passe complètement ratée sur l'engagement-même du 3-4. Il est fautif sur le penalty et également sur le sec:ond, match compliqué.

Alvaro - 4 : Sa puissance a été très utile au collectif de l'équipe. Il a assuré ses transmissions avec facilité. Sur les occasions adverses, Alvaro manque parfois de rigueur dans son placement trop approximatif. 

Jordan Amavi - 5 : Amavi reste Amavi. Il n'est jamais à l'aise dans ses prises de balle et ses retours défensifs. Moyen, il ne sauve son match que par sa grande passe décisive pour Benedetto. Martins l'a mangé sur ses accélérations.

Kevin Strootman - 5 : Sur le premier but, le même Martins le dévore à la vitesse et il n'a pas la présence d'esprit de faire faute. Ensuite, son jeu de tête aura permis quelques récupérations hautes. Il a souffert de la vitesse des attaquants adverses. 

Morgan Sanson - 7 : Sanson a réalisé un grand match? Habitué aux marathons, il ne s'est jamais arrêté et a réussi à distribuer un centre très intéressant pour le premier but de Benedetto. Le milieu a parfaitement ouvert le jeu pour ses coéquipiers, notamment pour Amavi. Valentin Rongier (non noté) l'a suppléé pour ses débuts, sans pouvoir faire grand chose de plus. 

Maxime Lopez - 6 : Moins en vue, Lopez a tout simplement joué sobrement. Aucune prise de risques pour lui. Il n'a pas voulu beaucoup se projeter et préféré distribuer verticalement. C'est correct, sans plus. 

Valère Germain - 7 : Germain était à moitié sur une aile et à moitié en numéro 9. Cette position étrange lui a permis de déstabiliser le bloc monégasque par deux fois et de donner un but à Benedetto puis de marquer. Il était dans tous les bons coups. Nemanja Radonjic (non noté) l'a remplacé pour le faire souffler. 

Dario Benedetto - 8 : 4 buts en 4 matchs tout simplement. Il est toujours bien placé et cherche à se mettre dans le sens du but. Sa finition dans la surface ne lui a fait défaut qu'à une reprise avec une tête sur la barre. Doublé ce soir et un grand volume de jeu. Duje Caleta-Car (non noté) a fait son entrée à sa place pour conserver le 3-4. 

Dimitri Payet - 7 : Payet nous montre bien pourquoi il est sur l'aile gauche. Il peut alors orienter le jeu de belle manière et trouver des espaces facilement. Son but est un enchainement de classe et montre bien son retour en forme. 

​Marseille enchaîne une troisième victoire d'affilée et se positionne bien, doublant l'OL. Désormais, il faudra enchaîner face à Montpellier au Vélodrome. Monaco n'a toujours pas gagné une seule rencontre en 5 journées et subit déjà sa troisième défaite... 

​​