​Alors qu'il n'avait jamais pris la parole publiquement cet été au sujet de son avenir, ​Neymar est revenu sur ce feuilleton après la rencontre face à Strasbourg (1-0), qu'il a débloquée d'un coup de génie dans le temps additionnel. 


Muet pendant plus de trois mois, c'est-à-dire depuis sa demande aux dirigeants parisiens de quitter le club pour rejoindre le ​Barça, Neymar s'est enfin exprimé en zone mixte ce samedi. Alors que les supporters parisiens lui reprochaient justement de ne pas avoir pris la parole depuis le début de ce dossier, le Brésilien s'est dirigé volontairement vers les micros pour clarifier sa situation après le match. 


Evidemment, le moment était bien choisi puisqu'il venait d'offrir la victoire aux siens quelques minutes auparavant, dans un match qu'il a encore une fois illuminé de sa classe. Le numéro 10 a évoqué les raisons qui ont motivé son envie de partir, mais a également assuré qu'il avait désormais la tête au ​PSG


"J’ai plusieurs raisons, notamment personnelles. Je veux être clair : je n’ai rien contre le club ni les supporters. Quand vous ne vous sentez pas bien dans un travail, vous en cherchez un autre. Ce n’est ni contre les gens qui travaillent ici, ni l’entreprise en elle-même, c’était juste une volonté de partir. 


J’avais mes motivations pour partir, je l’ai fait comprendre clairement et j’ai fait tout mon possible mais malheureusement, on ne m’a pas laissé. C’est la première fois que je parle depuis que tout est arrivé et ce sera la dernière car à partir de maintenant, ma tête est complètement à Paris. J’espère rejouer de plus en plus et pouvoir aider mes coéquipiers."


Sifflé et insulté par une partie du public, applaudi par une autre, l'attaquant divise au sein des supporters. S'il aura du mal à se faire pardonner par certains ultras, il reste aujourd'hui le meilleur atout du PSG pour faire grandir le club sur la scène européenne. 


  • Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr