Alors qu'il a largement contribué au succès du FC Barcelone contre Valence, Ernesto Valverde s'est montré très admiratif de la prestation aboutie d'Ansu Fati.


Précocité dans l'âge et dans le jeu. Fin août, contre Osasuna, il était déjà devenu le plus jeune buteur de l'histoire du ​FC Barcelone. Cette fois, il a récidivé. Aligné d'entrée lors de la quatrième journée de Liga par Ernesto Vaéverde, il n'a fallu que deux minutes à Ansu Fati pour se mettre en valeur face à Valence. Idéalement servi par Frenkie De Jong, la jeune pépite a ouvert la marque sur son premier ballon.

Dans la foulée, l'ailier de 16 ans s'est muté en passeur décisif, en rendant la pareille à l'international hollandais, cinq minutes plus tard. Un but et un caviar distillé dans le même match, un nouveau record pour le joueur de Guinée-Bissau. De quoi faire "oublier" Lionel Messi ! Toujours blessé, l'international argentin a en tout cas vu que la relève était assurée.

Très à l'aise, toujours actif et bien souvent dangereux, le Blaugrana fait en effet preuve d'une assurance assez impressionnante pour son âge. Au point même d'impressionner le quintuple Ballon d'Or, qui l'a même applaudi à sa sortie à l'heure de jeu.

Toujours sur la banc de l'institution catalane, visiblement lui aussi impressionné, le coach espagnol n'a pas tari d'éloges au moment d'évoquer en conférence de presse la prestation de son protégé.


"Assimiler le fait d'être un joueur du Barça représente du travail pour n'importe qui, encore plus pour un garçon aussi jeune. Mais c'est un garçon équilibré, déjà très mature, je le vois à l'aise. Ce n'est pas très normal que sur son premier ballon, il marque, sur le second, il donne une passe décisive, et que le troisième finisse presque en lucarne. Il a quelque chose de spécial.

Ce qu’il a fait n’est pas normal. Mais ce que nous voulons, c'est qu'il apprenne à se connaître, à connaître la première division, qu'il voie que c'est difficile et qu'il assimile la charge de travail, le stress de la situation. Il peut nous apporter encore plus. On le voit déjà ce soir, mais aussi à l’entraînement. Il nous apporte beaucoup de choses, mais il n’a que 16 ans et il faut se calmer".


S'il poursuit sur sa lancée, nul doute qu'Ansu Fati va se révéler comme un des éléments majeurs du Barça cette année.


  • Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr