​Alors que le Paris Saint-Germain s'est imposé dans la douleur contre Strasbourg, Thomas Tuchel a logiquement demandé à ses joueurs de lui montrer plus encore.


Le ​Paris Saint-Germain au bout du suspense ! Opposés au ​Racing Club Strasbourg pour le compte de la cinquième journée de ​Ligue 1, les hommes de Thomas Tuchel ont peiné pour s'adjuger​ ​les trois points de la victoire. Dans un match avec finalement peu d'intensité et d'occasions, les supporters présents au Parc des Princes n'avaient en effet pas intérêt de quitter les gradins en avance.

Toujours est-il que la lumière est venue du revenant ​Neymar, au but du bout. Boudé par une partie du public après avoir été le protagoniste principal du feuilleton de l'été, l'international brésilien a pourtant sauvé les siens d'un superbe geste dans le temps additionnel. Mais cet éclair de génie ne doit pas occulter les problèmes rencontrés dans le jeu.

Plutôt inquiétant à 3 jours du choc de Ligue des Champions face au Real Madrid ? Pas vraiment, pour le coach allemand. Présent en conférence de presse à l'issue des débats, l'ancien technicien du Borussia Dortmund a surtout reconnu le manque de rythme logique de sa star auriverde et souligné la montée en puissance de ses troupes.


"Dans ce contexte ce n'était pas facile pour Neymar car c'est un gars aussi très sensible. Il a été bon. Ce n'était pas facile pour les spectateurs non plus pendant le mercato, et pour cela, on doit accepter la réaction. Je ne dois pas juger ces réactions, c'est comme ça. Il peut mieux jouer, faire plus de dribbles et d'accélérations, mais il a besoin de plusieurs matches pour trouver son rythme, sa capacité physique et pour accélérer notre jeu. Je suis heureux de ce qu'il a montré à la dernière minute, ça aide beaucoup.

Pour le reste c'est toujours très difficile de trouver des espaces contre Strasbourg. Une équipe très physique. Si tu n'as pas la meilleure forme, ça peut être très dur. On n'a pas fait notre meilleur match, mais on a tout donné. Ce n'est jamais facile après la trêve et avant la Ligue des champions. C'est bien qu'on ait montré une belle réaction en deuxième période. Les joueurs ont montré la faim de gagner, qu'ils sont compétitifs, et ça c'est bien.

Je ne suis pas inquiet du tout, car on a montré, et surtout on a gagné. C'est même peut-être mieux que de gagner facilement. Il y a des choses très bien, on n'a jamais arrêté d'attaquer. Il y a beaucoup de choses à améliorer, mais je ne suis pas inquiet du tout. La qualité individuelle dans des matches comme ça, on a pu voir que c'est absolument nécessaire. Dans ces conditions, avec la trêve, beaucoup de blessures, le retour de Neymar, je ne m'attendais pas au meilleur match. Mais l'équipe a montré la faim de gagner, je suis content".


En espérant pour les fans du champion de France en titre que la copie rendue soit d'un tout autre niveau mercredi, face au cador de la capitale espagnole. Le rendez-vous est pris.


  • Suivez-nous sur notre nouveau compte Instagram : @90min_fr